Notre ambition, nous, c'est la région

Notre identité politique est claire : • Nous sommes crédibles quand nos adverses sont démagogues ; • Nous sommes optimistes quand ils sont déclinistes ; • Nous sommes pour l’innovation quand ils sont conservateurs.

Notre priorité, c'est la relance. Elle est essentielle dans notre projet : • d’abord, pour permettre la reprise, en limitant les faillites et les licenciements, et en accompagnant les plus fragile ; • ensuite pour donner les moyens d’une vision de la Région 30 ans, en investissant dans les défis d’avenir : nouvelles technologies et compétences, réindustrialisation, emploi locaux, verdissement de l’économie

Nous sommes pour une transition écologique de progrès. Nous préférons l’innovation et l’investissement plutôt que la contrainte ; donner des moyens supplémentaires aux agriculteurs et aux entreprises plutôt que pénaliser par des taxes ; suivre des méthodes qui marchent plutôt que des promesses qui ne sont pas tenables.

Nous sommes pour la protection de la jeunesse face à la crise. 1 jeune sur 5 était déjà en situation de précarité, et 1 million de jeunes de 16 à 25 ans étaient ni en études, ni en emploi, ni en formation. En charge du développement économique, du bâti des lycées, de l’orientation, et l’information, leurs politiques de jeunesse sont dispersées et inconnues des jeunes. Le Capital jeune peut devenir le fer de lance d’une nouvelle politique régionale pour la jeunesse.

Nous sommes pour le soutien inconditionnel aux TPE/PME. Elles sont les laboratoires de la relance. Il faut continuer de les soutenir dans la crise et préserver à tout prix nos capacités de production. Et il faut les accompagner pour qu’elles soient des acteurs de changements positifs pour la Région : être plus compétitives dans le monde et prendre part aux défis de notre temps : égalité F/H, transition écologique, et numérique.

Nous sommes pour une santé au cœur de tous les territoires. Il faut tirer les leçons territoriales de la crise Covid. Les Régions pourraient demain s’investir dans des compétences nouvelles pour la santé et prendre des responsabilités dans la télémédecine, le maillage territorial de l’offre de soins, les actions de prévention, et la responsabilité de la médecine scolaire, universitaire et au travail.

Nous sommes pour des mobilités plus fortes pour les Français. Notre exigence, c’est que les transports “partent et arrivent vraiment à l’heure”, et relancer des petites lignes

Nous sommes pour des régions pleinement intégrées dans l’UE. L’Europe est la condition de réussite de nos Régions :toutes nos priorités (la relance, nos entreprises, les jeunes, etc.) peuvent être accélérées et massifiées grâce à l’Europe.

Fermer la recherche