Élections municipales

Candidats investis et soutenus par LaREM au Grand Est

Navigation

Loëtitia Carougeat
Candidate investie à la mairie de Troyes (Aube, 10)

Loëtitia Carougeat est référente LaREM pour l’Aube. Suppléante d’un candidat aux élections cantonales de 2011 à Ervy-le- Chatel, elle mène son engagement politique en parallèle de sa carrière de commerciale.

Elle est également membre du conseil d’administration des Amis du Parc Naturel de la Forêt d’Orient et souhaite s’investir dans la transition écologique de sa ville.

Alexandre Cassaro
Candidat soutenu à la mairie de Forbach (Moselle, 25)

Après des études commerciales et immobilières, Alexandre Cassaro obtient le diplôme de l’Institut technique bancaire. Il travaille depuis 2010 pour la Banque Populaire d’Alsace – Lorraine – Champagne. Depuis 2016, il est conseiller régional du Grand Est, délégué à l’égalité femmes-hommes.

Il est vice-président de la Commission des Affaires européennes et internationales. Il préside également le Comité Régional des Services de transport de l’Est-Mosellan. Très investi dans des associations de Forbach (Saint-Vincent-de-Paul, l’association culturelle franco-italienne, l’association Die Furbacher), Alexandre Cassaro a à cœur de poursuivre son engagement politique au service de sa commune.

Gérard Chemla
Candidat investi à la mairie de Reims (Marne, 51)

Gérard Chemla est originaire de Montmirail dans la Marne.

Avocat spécialisé en droit pénal, il est associé fondateur du cabinet ACG, actif dans toute la Champagne. Il s’est illustré dans la défense de victimes d’attentats en France et à l’étranger. Chargé d’enseignement à l’Université de Reims, il a été Bâtonnier de l’Ordre de Châlons-en-Champagne de 1993 à 1994.

En 2004, Gérard Chemla co-crée l’association ViES, qui apporte soutien et défense aux victimes de tueurs en série et à leurs familles. A la suite des attentats de 2015, il décide de s’engager en politique et rejoint en mai 2016 La République En Marche.

Gérard Chemla cherche aujourd’hui à restaurer la confiance en l’action collective et à convaincre chacun de son utilité à agir pour les autres. Son projet “ Osons Reims ” (formé en 2018) instaure une dynamique participative et créative pour améliorer le quotidien de tous les Rémois et Rémoises.

“ Notre collectif s’est créé en mai 2018 à l’initiative de marcheurs rémois et s’est structuré grâce à des consultations citoyennes qui ont confirmé qu’un projet ambitieux et moderne ne privilégiant pas seulement le centre-ville est attendu. Nous avons réuni une très belle équipe qui vient de tous les horizons et qui est au travail pour servir au mieux nos concitoyens Rémois et habitants du Grand Reims. Notre credo : l’audace ! ”

Laurent Daval
Candidat investi à la mairie de Saint-Dizier (Haute-Marne, 52)

Professeur d’histoire-géographie au lycée Saint-Exupéry de Saint-Dizier, Laurent Daval est animateur du comité local de La République En Marche. Officier réserviste de l’Armée de l’Air, il a mis en place un projet scolaire « Défense », en lien avec la base aérienne de Saint-Dizier. Membre de plusieurs associations (Greenpeace, Souvenir Français), il souhaite s’engager pour sa commune en proposant à ses concitoyens une gouvernance très à l’écoute des habitant(e)s, qui soit désireuse de mettre en place des idées nouvelles et résolument tournée vers l’avenir.

Hélène Hollederer
Candidate investie à la mairie Schiltigheim (Bas-Rhin, 67)

Diplômée de l’IEP de Grenoble, Hélène Hollederer est membre de La République En Marche depuis janvier 2018.

Bilingue allemand, elle a accompagné des personnalités politiques des deux côtés du Rhin : d’abord un député fédéral allemand, puis la maire de Strasbourg (Fabienne Keller) de 2001 à 2008, en tant que directrice de cabinet.

Actuellement Directrice Partenariats et International pour le quart Nord-Est de la France à la Fondation Apprentis d’Auteuil, Hélène Hollederer est riche d’une longue carrière dans le social, le mécénat et le développement. Passionnée par l’univers associatif, Hélène Hollederer a repris des études en 2014 pour obtenir un Master en Management des Associations. Elle est d’ailleurs vice-présidente de l’association Bienvenue à Strasbourg, qui accueille les cadres nouvellement arrivés en Alsace.

C’est dans la lignée de cet engagement au service du dynamisme de sa région qu’Hélène Hollederer souhaite, avec l’aide d’une équipe que définissent un sens aigu de l’éthique et de multiples compétences, transformer Schiltigheim (32 000 habitants).

“ Je vis depuis 20 ans à Schiltigheim, mes enfants y ont grandi. Aujourd’hui, je souhaite m’engager pour faire de notre ville une commune dynamique et attractive, où l’on puisse s’épanouir et respirer. Les défis auxquels il nous faut répondre sont nombreux : fluidifier la circulation notamment grâce à une meilleure exploitation du réseau ferroviaire, inviter la nature au coeur de la ville, donner une place à tous, des enfants au seniors, des jeunes en période d’insertion professionnelle aux plus fragiles. Agissons ensemble au quotidien pour construire notre ville de demain ! ”

Christophe Meyer
Candidat soutenu à la mairie de Cernay (Haut-Rhin, 68)

Christophe Meyer est actuellement conseiller municipal à Cernay et conseiller communautaire à la communauté de communes de Thann-Cernay. Diplômé de l’Ecole Supérieure de Technologie et des Affaires de Belfort, il est responsable marketing dans une société de biens d’équipement industriels.

Passionné par sa ville, il préside bénévolement l’office de tourisme de Cernay et de la région du Vieil-Armand.

Christian Nowicky
Candidat investi à la mairie de Marly (Moselle, 57)

Agent immobilier, Christian Nowicki est conseiller municipal d’opposition de Marly depuis 2008. Avec son groupe « Agir pour Marly», il prépare un projet d’alternance pour la commune.

Christophe Petit
Candidat soutenu à la mairie d'Epinal (Vosges, 88)

Christophe Petit est un spécialiste de la fécondation in vitro. Il dirige plusieurs laboratoires d’analyses médicales dans la région. Il a été élu conseiller municipal en 2014 et a officié en tant qu’adjoint au maire, délégué à la culture.

Fermer la recherche