Le Mouvement

Voici les premiers candidats investis par En Marche pour les prochaines élections législatives.

portrait-des-14-premiers-candidats-aux-elections-legislatives

La révolution démocratique est là !

Elle porte les noms de Mireille, Jean-Baptiste, Laetitia, Jean-Michel, Jean, Sandrine, Alexandre, Mounir, Hugues, Caroline, Matthieu, Valérie, Elisabeth, Claire. Elle portera bientôt des centaines d’autres noms qui, comme eux, seront à l'image de la France d'aujourd'hui, et de demain ! Ils porteront le projet d’En Marche devant les Français et, s'ils sont élus, à l’Assemblée Nationale.

Ils sont l’avant-garde du profond renouvellement politique auquel nous nous sommes attelés depuis un an jour pour jour. Ils incarnent désormais une alternance profonde, une nouvelle ère.



Le 19 janvier 2017, Emmanuel Macron a donné le coup d'envoi de la construction d’une majorité de projet.


Il a proposé une méthode radicalement nouvelle pour transformer notre pays en profondeur. Nous la mettons en actes désormais.


Il y avait défini cinq critères de sélection des candidats. Grâce au travail de la Commission Nationale d’Investiture, les candidats sélectionnés y répondent

  • Le renouvellement

Les citoyens engagés font leur retour au cœur de la vie politique. La moitié des profils sont issus de la société civile comme Jean-Baptiste, agriculteur, ou Caroline, avocate. ​

  • La parité réelle
​ 50% des candidats investis sont des femmes.
  • La probité
​ Toutes et tous ont un casier judiciaire vierge et n’ont jamais été condamnés à une peine d’inéligibilité. ​
  • Le pluralisme politique
​ Les différentes sensibilités politiques sont représentées. ​
  • La cohérence

Toutes et tous se reconnaissent dans le projet d'En Marche, et le contrat proposé par Emmanuel Macron à la Nation.

Pourquoi dévoiler ces 14 noms dès aujourd’hui ?

  • C’est une nouvelle preuve de la détermination d'Emmanuel Macron à renouveler la classe politique française.
  • Comme l'a rappelé notre candidat, nous ne confondons pas les élections. Les législatives arriveront après les présidentielles et les autres candidats, en temps voulu.

Les 563 candidats encore à venir seront à l'image de ce collectif.

C’est avec ces 577 candidats que nous gouvernerons et instaurerons une véritable alternance, loin du balancier de la droite et de la gauche de ces vingt dernières années. Un vent de renouveau s’annonce à l’Assemblée nationale. Vous pouvez toujours en faire partie. Le travail méthodique de la CNI continue. Candidatez dans votre circonscription pour, vous aussi, vous engager dans notre révolution démocratique.

Proposer ma candidature

Cliquer ici
Fermer la recherche