Retour à la liste des événements

THÉMATIQUE #5 LA PUISSANCE PUBLIQUE : ATELIER ÉDUCATION - Clermont-Ferrand, 29/05/2020

Organisé par Olivier M. du comité En Marche Clermont Centre
Cet événement est terminé
  • Vendredi 29 mai 2020, 18h30
  • Visio Conférence, 63000 Clermont-Ferrand

Questions 1.

Retour d’expérience  Concernant l’école et l’éducation, quelles sont les leçons positives à retenir de la crise ? Quelles sont les erreurs à ne plus commettre ?  Concernant l’école et l’éducation, quelles sont les leçons négatives ? Quelles sont les initiatives à généraliser ?

2. Faire face aux fractures La crise a agi en miroir de nos fractures numériques, sociales et territoriales. La part des familles manquant de matériel et de connexion numérique, évaluée à 5%, recouvre des réalités diverses et des disparités significatives entre territoires et au sein des familles. Le Crédoc montrait déjà en 2019 que « si 92 % des membres des foyers avec des hauts revenus sont équipés, seulement 64 % de ceux qui vivent dans les foyers avec des bas revenus le sont ». La Fondation Jean Jaurès, en plus de souligner les différences d’accès entre ruralité, périurbain, banlieues et métropoles, note que « le confinement renforce ces fractures, l’apprentissage reposant désormais davantage sur les parents, avec des maîtrises des codes scolaires et des ressources culturelles compensatoires parfois profondément différentes d’une famille à l’autre. ».  Faut-il généraliser le numérique à l’école ? Si oui, comment réussir cette généralisation ?  Quelle est l’inégalité liée à l’école la plus inacceptable selon vous aujourd’hui ?  Quelle serait le meilleur moyen de la combattre ?

3. Faire l’école autrement Le confinement pourrait avoir été bénéfique à une minorité d’élèves, grâce à la plus grande flexibilité des horaires, un rythme de travail choisi, la réduction de la pression des examens, voire l’absence de harcèlement scolaire. De même, le confinement a illustré – à l’extrême – le rôle clé des parents dans l’éducation de leurs enfants, en particulier des plus jeunes. Si ces éléments n’ont pas encore été quantifiés, ils indiquent déjà des directions utiles et positives à la réflexion en matière d’amélioration qualitative et quantitative des processus d’accompagnement pédagogique et social des élèves.  Les manières d’enseigner et d’apprendre doivent-elles être repensées ?  Quelles compétences et connaissances devraient intégrer les programmes ?  Quel nouveau rôle peut-on donner aux parents ?  Comment répondre efficacement au harcèlement scolaire ?

4. Mieux orienter La crise a mis en lumière l’importance de métiers jusque-là peu valorisés. Faute d’accompagnement suffisant ou adapté, faute d’information ou de modèles à suivre, des milliers d’élèves osent moins que les autres ou se dirigent vers des filières moins valorisées. Même les choix au collège ou au lycée sont différents entre les jeunes des métropoles et ceux de la France périphérique, de banlieue ou rurale.  Qu’est ce qui ne fonctionne pas aujourd’hui à propos de l’orientation ?  Quelles solutions nouvelles peuvent être essayées (nouvelle forme de stage, mentorat, tutorat, informations disponibles sur internet etc.) ?  Les enseignants doivent-ils être accompagnés à se former et à effectuer des mobilités en dehors de l’Éducation nationale ? Diagnostic Pendant deux mois, l’école a fait face à l’urgence. L’utilisation massive d’outils informatiques, l’engagement exceptionnel des enseignants et leurs capacités d’innovation et d’adaptation, ont permis à des centaines de milliers d’élèves de continu.


Patrick VERIGNON vous invite à une réunion Zoom planifiée.

Participer à la réunion Zoom
https://us04web.zoom.us/j/8222368065?pwd=ZUd6ak55eWh2NklsQ0tXaTZWSXRCQT09

ID de réunion : 822 236 8065
Mot de passe : 801097

 

Les événements à proximité

Fermer la recherche