Retour à la liste des événements

Atelier Puissance Publique : Culture - Allonne, 22/05/2020

Organisé par Kaoutheur G. du comité LaREM Agglomération du Beauvaisis
Cet événement est terminé
  • Vendredi 22 mai 2020, 18h00
  • Via skype, 60000 Allonne
Chères toutes, chers tous,
 
Sans préambule, cet atelier ayant été précédé de 4 autres s'inscrivant tous dans un large dispositif de réflexion baptisé Reconstruire Ensemble, je vous invite à nous rejoindre ce soir pour nous faire part de ce qui se passe dans vos communes, réfléchir et proposer, sur le thème de la Puissance Publique dans le secteur de la Culture.
 
Diagnostic

Source première d’émancipation, de création, de cohésion sociale et territoriale, mémoire, intelligence et information de notre temps : la crise souligne à quel point la culture et les médias sont des piliers pour notre démocratie et des sources vitales pour chacun de ses citoyens.
Pourtant, le secteur culturel français est touché de plein fouet par la crise. L’ensemble des établissements – théâtres, musées, cinémas, salles de spectacle, les festivals etc. – des événements, des librairies indépendantes, des lieux de pratiques amateur ont dû fermer ; les créateurs ont vu leur activité cesser brutalement, sans perspective claire de reprise. Le choc est ample, puisque nos industries culturelles, nos établissements et nos artistes représentent au moins 1,2 M d’emplois et près de 75 Mds € .
Malgré les premières mesures d’urgence annoncées par le Président de la République, c’est bien un danger de mort qui pèse sur nombre de petites structures et de professionnels dans les lieux de création et de médiation. Il nous faut donc non seulement réfléchir au sauvetage de l’emploi culturel et des lieux de création et de diffusion, mais aussi faire de la crise une opportunité pour réfléchir au rôle que nous voulons donner demain à la culture et repenser le lien entre artistes, lieux et publics.

Questions

1. La culture, facteur de lutte contre les inégalités
La culture est un moteur de l’émancipation individuelle et sociale. Et tout commence par l’éducation artistique et culturelle à l’école : la confrontation avec les œuvres, la rencontre des artistes, la pratique artistique.
Pour que cette découverte ait lieu dès le plus jeune âge, et pour les enfants qui ont le moins accès à la culture, dans les territoires les plus marqués par la crise, il nous faut remettre la culture et l’art au centre de l’éducation, inventer de nouveaux liens entre enseignants et artistes, où chacun est dans son rôle singulier.
Comment faire entrer l’éducation par l’art et la culture dans les parcours scolaires, dès l’école maternelle et élémentaire, voire même dès la petite enfance ?
Quelle entrée privilégier : le livre, la pratique artistique, le patrimoine de proximité ?
Quel lien imaginer avec les familles ?
Quelles actions les associations, les collectivités, les artistes de votre territoire ont-elles mises en place pour soutenir l’éducation artistique et culturelle dans les territoires moins denses ou les quartiers prioritaires ?

2. La culture, facteur d’attractivité des territoires
Le secteur culturel joue un rôle central dans la promotion, l’emploi et l’économie des territoires, au travers des festivals, des lieux et espaces culturels, qu’ils soient publics ou privés, mais aussi grâce aux librairies indépendantes, qui maillent les villes et les campagnes ou les lieux de patrimoine. La saison « hors normes » qui vient implique d’imaginer des formes et formats d’événements différents.
Comment maintenir le lien entre les publics et les artistes ?
Quelles nouvelles formes imaginer ensemble pour permettre aux territoires de continuer à porter la création, tout autant que la démocratisation culturelle ?
Après la crise, comment imaginez-vous le retour de ces événements et productions sur le terrain.
 
3. Après la crise, repenser la place de l’artiste dans notre société
Tout provient des auteurs, artistes, des professionnels du secteur qui permettent l’émergence, la création, la production et la diffusion des œuvres, qui font vivre et rayonner notre culture. La crise peut et doit constituer une opportunité de les remettre au cœur de notre ambition, de leur accorder une plus grande visibilité et une plus grande reconnaissance. C’est aussi le sens de l’annonce par le Président de la République sur le renouveau des commandes publiques.
Quelle place les artistes pourraient ils avoir dans notre quotidien ?
Comment soutenir les artistes et les créateurs (rémunération des auteurs, présence dans des lieux publics ou les entreprises, résidences d’artistes…) ?
Avez-vous des exemples de dispositifs locaux innovants pour soutenir la création (commandes, concours, mécénat, etc.) ?
 
Au plaisir de nous retrouver ce Vendredi 22 Mai à 18h00, sur Skype:
 
https://join.skype.com/gJ2WbZZ0SRq2
 
Kaoutheur Garnier
Co-animatrice Beauvais
Email: kaoutheur.lemaire@orange.fr

Événement à proximité

Fermer la recherche