Retour à la liste des événements

Projet Consultation Réforme des statuts de la République En Marche - Toulouse, 11/07/2019

Organisé par Jacques T. du comité Toulouse Roseraie
Cet événement est terminé
  • Jeudi 11 juillet 2019, 20h00
  • salle lapujade 5 rue Michel Ange, 31200 Toulouse

Bonjour, 

je vous propose de participer  à une réunion intercomités qui aura lieu le 11 juillet de 20h à 21H30 autour de la réforme des statuts afin de profiter de cette occasion pour échanger, proposer des éléments et se préparer aux municipales 2020 en lien avec l’approche du mouvement en région toulousaine.

L’ordre du jour:

  1. Réflexion statuts en utilisant les questions proposées par LREM

·       Questions posées pour aider à la réflexion :

·       Pour renforcer la démocratie locale :

·       Comment mieux faire vivre la démocratie dans notre mouvement ?

·       Comment mettre les adhérents au cœur ? En particulier, faut-il les faire voter et sur quels sujets ?

·       Quelle gouvernance instituer pour notre Mouvement au niveau local (notamment sur les sujets de vie locale du Mouvement, prises de positions politiques locales, gestion des conflits locaux) ? En particulier, quels organes et qui doit en faire partie ?

·       Comment renforcer la légitimité et la représentativité de nos comités locaux ?

Pour améliorer nos instances nationales :

·       Comment améliorer nos instances nationales, les renforcer et améliorer leur représentativité ?

·       Comment renforcer le Conseil national ? En particulier, quel rôle et quelle composition pour le Conseil national ?

Pour mieux définir le rôle de chacun sur le territoire :

·       Quel rôle définir pour chacun sur le territoire ?

·       Quel rôle pour les référents ? Comment mieux les aider ?

·       Quel rôle pour les animateurs locaux ? Comment mieux les associer ?

·       Quel rôle pour les adhérents ? Comment s’assurer de leur participation, au cœur du Mouvement ?

  1. Les élections municipales en région

 

Les événements à proximité

Fermer la recherche