Retour à la liste des événements

Rencontre avec les nouveaux adhérents (2) - Saint-Maur-des-Fossés, 22/02/2019

Organisé par Matthieu F. du comité En Marche Saint-Maur
Cet événement est terminé
  • Vendredi 22 février 2019, 19h00
  • 8 avenue Foch, 94100 Saint-Maur-des-Fossés

Madame, Monsieur, chers amis,

Si vous avez adhéré récemment au comité ou si nous n'avons jamais eu l'occasion de nous rencontrer, je vous propose de nous retrouver autour d'un verre au Foch, ce vendredi 22, à 19h : ce sera l'occasion de faire connaissance, et je serai ravi de vous présenter les différentes activités de notre comité, au-delà des tractages que vous voyez défiler sur votre messagerie.

L'une de mes priorités est d'entretenir une présence régulière sur le terrain pour aller expliquer à nos concitoyens notre vision du pays, de l'Europe (élections européennes ce mois de mai) et de Saint-Maur (élections municipales au printemps 2020).

Notre mouvement est encore jeune et, bien souvent, chacun d'entre nous, nous n'avions jamais été engagés en politique, nous n'avions jamais mené de campagne de terrain, et rien ne nous prédisposait au militantisme.

Aujourd'hui, cependant, nous nous retrouvons en première ligne.

Notre pays traverse une grave crise sociale et politique, qui couvait depuis vingt ans. Il fait aussi face au défi du populisme, qui menace les valeurs de notre République.

L'Union européenne doit affronter le même danger, comme le montre la situation dans plusieurs Etats membres, et dernièrement en Italie.

Quant à notre ville, elle paye deux décennies de mauvaise gestion, dont la majorité actuelle est en partie comptable : les finances de la ville sont exangues, minées par une dette record (263 millions d'euros) et par une amende tout aussi record (6,4 millions/an) pour non-respect de la loi SRU sur le logement social.

Or prenant prétexte de cette amende, abusivement qualifiée de "taxe", la municipalité a augmenté fortement les impôts (+7 millions en 2018). A côté de cela, elle a taillé dans les budgets des écoles et des familles (-2 millions en 2018), elle sacrifie la police municipale (moitié moins de policiers dans les rues) et, fort paradoxalement, elle préfère perdre le contrôle de l'urbanisme plutôt que d'infléchir sa politique en matière de logement social - car en plus d'augmenter notre amende de 300% (soit +1,2 million en 2018), le préfet a récupéré le droit de préemption et le droit d'attribution des logements sociaux : le maire n'en choisit plus les occupants, au détriment des demandes des Saint-Mauriens.

En conséquence de cette situation, les investissements consacrés à la voirie et aux équipements publics sont largement insuffisants pour une ville de la taille de Saint-Maur.

A la République en Marche, nous croyons qu'il est possible de faire autrement, aussi bien pour la France, pour l'Europe que pour Saint-Maur. Et nous avons des propositions fortes à faire valoir dans tous ces domaines.

C'est à nous d'aller à la rencontre de nos concitoyens pour les convaincre qu'une autre politique est possible. Personne n'ira défendre nos idées et nos valeurs à notre place.

C'est pourquoi nous avons besoin de votre engagement sur le terrain ! Il suffit d'avoir un peu de temps et le goût de l'échange.

Au plaisir d'aborder tous ces sujets avec vous de vive voix,

Bien fidèlement,

Matthieu Fernandez.

Les événements à proximité

Fermer la recherche