Retour à la liste des événements

Fréjus Var-Est : ATELIER du QG - Fréjus, 29/12/2018

Organisé par Catherine B. du comité FREJUS Var-Est -268
Cet événement est terminé
  • Samedi 29 décembre 2018, 10h00
  • PLACE FORMIGE, 83600 Fréjus

SUITE  DE LA  MOBILISATION  POUR  LE  GRAND  DEBAT  NATIONAL 

SAMEDI 29 DECEMBRE : PETIT DEJ  "EN MEME TEMPS" 

10H. 12H PETIT DEJ ACTU PAINS et DELICES à FREJUS , place de la MAIRIE

sur les thèmes

- ATELIER du QG : "ATELIER d'ECHANGE et de PREPARATION DE TERRAIN "

- PROPOSITIONS DE LREM 83 suite au COPOL du 15/12/2018

  • ACTIONS DES DEPUTES EN CIRCO POUR LE GRAND DEBAT

  • que fait-on concrètement à Fréjus ?et dans l'Est – Var ?

pour  toute  information  complémentaire 06 07 76 01 33  ou  07 83 90 93 89

AVEC  TOUS  NOS  MEILLEURS   VOEUX  DE  BONNE  ET  HEUREUSE  ANNEE 2019  

 

Détail  de  L'ATELIER    du QG . Nous   avons  déjà  réalisé le  14/12/2018   la première  partie  sur  le  vécu   des  adhérents *(compte rendu  complet  sur  demande )  , nous   aborderons le  29/12/2018   cette   deuxième   étape   voulue  par le  QG 

Décembre 2018 Réunions d’échange et de préparation terrain
Comme le montre le schéma ci-dessous écouter signifie avant tout de ne pas chercher à répondre
directement à votre interlocuteur, avant d’avoir véritablement compris le message qu’il veut vous faire  passer.
Il faut savoir décoder, et chercher ce qu’il y a derrière le message premier, verbal, qui est souvent un
message formaté et impersonnel.
Au cours d’une discussion, les incompréhensions viennent souvent du fait que les deux interlocuteurs
n’utilisent pas les mêmes registres. Il existe trois registres à maîtriser :
1. Un fait correspond à une donnée réelle, un phénomène observable et incontestable
2. Une opinion correspond à un avis, un point de vue (une vue à partir d’un point, un
jugement, une évaluation : on ne peut pas démontrer sa véracité, mais on peut convaincre
son interlocuteur et faire passer son point de vue en l’amenant à se mettre à notre place
3. Un sentiment correspond à ce que l’on éprouve, ce que l’on ressent (colère, confiance,
contrariété, satisfaction, enthousiasme…)
En fonction du registre du message qui vous est transmis, la réponse ne pourra pas être la même. Il
est impossible, par exemple, d’argumenter contre un fait : il faut chercher à le comprendre, à en
connaître les causes.
Une personne me  parle   Je ne pense pas à   autre chose    Je cherche à
comprendre   Je ne pense pas à   ma réponse
Je pense à ses idées, je  cherche à comprendre, je  fais préciser par des
questions ouvertes
Je ne coupe pas la parole   J’acquiesce    Je me mets à la place de   mon interlocuteur
Je suis disponible et à   l’écoute   Je regarde mon  interlocuteur dans les yeux
Exemples de propositions Fait Opinion Sentiment
A partir du 15 du mois, je suis découvert x
Vous adoptez une attitude dédaigneuse envers
nous (un GJ qui parle à un député) x
Macron est le président des riches x
Les impôts ne baissent que pour les riches x
Je n’ai pas assez d’argent pour acheter des
cadeaux de Noël à mes enfants x
J’en ai ras le bol qu’on nous ponctionne tout le
temps x
Vous ne faites rien pour les retraités x
Le langage du corps représente près de 93% de la communication. Pour que votre communication ait
de l’impact, il faut que vous maîtrisiez l’ensemble de ces paramètres : silences, gestes, postures,
expressions faciales, ton, rythme d’élocution complètent le message verbal que vous souhaitez   transmettre.
Quelques conseils pour ajuster votre communication :
1. Synchronisez-vous avec votre interlocuteur en vous adaptant à ses gestes, son attitude
2. Respectez la zone d’intimité de vos interlocuteurs
3. Faites attention aux gestes parasites : remettre sa mèche de cheveux, se frotter le menton,
tordre ses doigts, parler avec la main devant sa bouche, etc.
4. Maintenez un rythme et une tonalité calme et neutre quand vous parlez
Pour en savoir plus : https://www.youtube.com/watch?v=Fe-sjQ9EIfE
Au cours de votre échange, vous serez amené à mobiliser divers outils de communication pour
dynamiser ou au contraire ralentir et approfondir la discussion :
- Se présenter dès le départ : dire qui l’on est et d’où l’on parle
- Poser des questions qui structurent l’échange
- Le silence qui facilite la réflexion de votre interlocuteur
- La relance qui fait avancer et dynamise l'échange
- La reformulation qui permet de contrôler la compréhension
- La neutralité qui garantit la fiabilité de l'information
- Le langage non-verbal qui favorise un climat de bienveillance
- Le résumé qui dégage les points importants et les hiérarchise à la fin de l’échange
- Le remerciement pour le temps consacré
 
 
 

Les événements à proximité

Fermer la recherche