Retour à la liste des événements

JEUDIS DE MACRON No 6-SÉCURITÉ : JUSTICE ET ANTITERRORISME - PÉDAGOGIE ET INNOVATION - LE MOOC - Paris 6e, 16/11/2017

Organisé par Patricia S. du comité En Marche ! Paris 6 Cherche Midi-Sèvres-St Placide
Cet événement est terminé
  • Jeudi 16 novembre 2017, 19h00
  • CAFÉ FLORE 172 Boulevard Saint Germain des prés, 75006 Paris 6e

SÉCURITÉ : Levée de l'état d'urgence promesse tenue .

LE CAP FIXÉ PAR EMMANUEL MACRON 

Cet  été,  le  Président  de  la  République a demandé  aux  parlementaires  de  prolonger l’état  d’urgence  jusqu’au  1er  novembre 2017 ,  le  temps  d’élaborer  un  projet  de  loi qui  inscrira  dans  le  droit  commun  les dispositions  désormais  essentielles  pour assurer  notre  sécurité, C'EST FAIT .

En présence des experts en Sécurité venez prendre votre part . 

I - JUSTICE

RÉVOLUTION :  Plus de proximité et simplification  !

CRÉER UNE JUSTICE NUMÉRIQUE ...

La justice est une institution fondamentale de notre République, mais elle ne répond pas toujours aux attentes des citoyens. En particulier, l’état de nos prisons suscite de nombreuses inquiétudes, l’application des peines est parfois incomprise et le quotidien de nos magistrats et agents pénitenciers est éprouvant. Au-delà de la hausse de son budget dès 2018, c’est donc la justice dans son ensemble qu’il faut transformer afin de la rendre plus juste et plus efficace. 

Les  chiffres

ENTRE 4 ET 6:  c’est le nombre de mois en moyenne entre une condamnation et l’application de la sanction.

30%  :  c’est la part des personnes en attente d’un jugement dans la population carcérale.

250 MILLIONS  :  c’est l’augmentation du budget de la justice entre 2017 et 2018.

1000  :  c’est le nombre créations de postes en 2018, dont plus de 700 dans l’administration pénitentiaire.

15000 :  c'est le nombre de places de prison construites d’ici la fin du quinquennat.

II - ANTITERRORISME

Renforcer  le  droit  commun  et l'action ciblée 

MIEUX CONTRÔLER LES FRONTIÈRES ...

PRÉSERVER LES LIBERTÉS PUBLIQUES DES CITOYENS

Le périmètre des contrôles d’identité sera élargi, en particulier autour des gares, aéroports et des ports. Ce à une menace terroriste durable, il était exclu de prolonger indéfiniment l’état d’urgence. Pensé en réponse à une menace ponctuelle, celui-ci prévoit en effet des mesures à caractère exceptionnel,  restreignant les  libertés  fondamentales et qui vont au-delà de la lutte contre le  terrorisme. Il fallait donc sortir de l’État d’urgence et renforcer notre droit commun. Il s’agit désormais de pouvoir prendre des mesures ciblées sur des individus dangereux et de mieux utiliser les ressources existantes. Le respect des libertés individuelles restera garanti et le rôle du juge sera renforcé. 

Les  chiffres

23  :  c’est le nombre de mois depuis lesquels la France était en état d’urgence.

6  :  c’est  le  nombre  de  fois  que  l’état d’urgence  a  été  renouvelé  en  2  ans.

7  :  c’est le nombre d’attentats déjoués depuis le début de l’année.

39  :  c’est le nombre de personnes assignées à résidence en France.

50%  :  c’est  la  part  des  perquisitions dans le cadre de l’état d’urgence qui  a abouti  à une  garde à vue.

PÉDAGOGIE : Marcheurs, Marcheuses, Citoyen.ne.s . La vigilance nous engage TOUTES et TOUS , en intelligence collective venez débattre et soyons des donneurs d'alertes pour nos vies de quartiers et événements, faites véhiculer, participons  sur le terrain pour une sécurité durable en France .

REJOIGNEZ - NOUS !

Pas besoin d'être adhérent.e.s, tous concerné.e.s, TOUS et TOUTES ENGAGÉ.E.S !

L'équipe du Comité LREM 

Les événements à proximité

Fermer la recherche