Retour à la liste des événements

Conférence débat au QG : santé - dépendance - Paris 15e, 10/04/2017

Organisé par Georges L. du comité Vaugirard - Parc des Expositions
Cet événement est terminé
  • Lundi 10 avril 2017, 20h00
  • 99 rue de l'Abbé Groult, 75015 Paris 15e

<a dir="ltr" href="x-apple-data-detectors://11"> Lundi 10 Avril 2017 à 20h</a>, le Groupe "Santé" En Marche Paris 15, vous propose un nouveau RDV ! QG En Marche, <a dir="ltr" href="x-apple-data-detectors://12">99 rue de l’Abbe Groult, 75015</a>

Pièce d’identité exigée à l’entrée.

Quel est le plus grand progrès accompli par notre pays au cours des 70 dernières années ? Ce n’est pas le TGV ; ce n’est pas la maîtrise du nucléaire ; ce n’est pas non plus l’entrée dans l’âge numérique.

Non, le plus grand progrès, c’est l’allongement de la durée de la vie.

Concrètement, cela signifie que quatre générations d’une même famille peuvent désormais coexister.

Mais il ne suffit pas d’ajouter des années à la vie. Pour que ce progrès en soit vraiment un, il faut surtout ajouter de la vie aux années. C’est-à-dire qu’il faut permettre aux personnes âgées de vivre pleinement ; il faut leur permettre de continuer à tisser des relations avec les autres ; il faut leur permettre de s’engager quand elles le souhaitent, de circuler quand elles le veulent, d’être entourées par leurs proches ; il ne faut pas que la fin de la vie active soit le début de la vie sans activité.

Aujourd’hui l’espérance de vie est de 78 ans pour les hommes, 85 ans pour les femmes. D’ici à 2060, nous pourrions gagner 7 ans d’espérance de vie.

Nous sommes confrontés à un vrai défi démographique. Notre population vieillit – en 2060, 1 Français sur 3 aura plus de 60 ans (contre 1 sur 4 aujourd’hui). Ce vieillissement a plusieurs conséquences très concrètes :

Les situations de perte d’autonomie se multiplient. En France, 1,2 million de personnes de plus de 60 ans se trouvent aujourd’hui en situation de dépendance.

Les maladies neurodégénératives comme celles d’Alzheimer ou de Parkinson se banalisent. En France par exemple, 850 000 personnes sont touchées par la maladie d’Alzheimer ou une maladie apparentée.

Sans les « aidants », nous ne n’y arriverons pas. Au-delà des personnes en situation de perte d’autonomie, on dénombre en France plus de 4 millions de personnes qui aident régulièrement un de leurs aînés. Mais leur situation est aujourd’hui très difficile.

Car nous leur demandons l’impossible :

  • Intervenir auprès de leurs proches sans formation ni préparation ;
  • Concilier, sans accompagnement, leur vie professionnelle et leur rôle d’aidant ;
  • Aider presque quotidiennement sans être reconnu par la collectivité.

Dans le même temps, les établissements spécialisés apparaissent encore comme une solution trop coûteuse pour les familles. En moyenne, une fois les aides perçues, le reste à charge des résidents est supérieur à 1 400 euros.

Animée par Stéphane Le Bouler (conseiller santé En Marche)

Un collège d’experts sera présent pour vous présenter le programme d’Emmanuel Macron sur la Dépendance

  • Comment construire les politiques ?, Marie-Anne Montchamp, ancienne Ministre
  • Comment réussir la transition démographique?, Pr Gilles Berrut, Président du Gérontopôle Pays de Loire, Président de l'Association Francophone des Droits de l'Homme Agé, Council Member of international Association of Gerontology and Geriatrics (IAGG)
  • Comment penser un environnement urbain ?, Jérôme Bataille, architecte associé AIA, expert international
  • Comment mobiliser les acteurs du territoire ?, Marie-Sophie Desaule, Ancienne Directrice Générale d'ARS (Agence Régionale de Santé)
  • Comment gérer les établissements et services?, Benoît Péricard, Directeur Santé Kpmg

Un beau RDV à ne pas manquer en vous inscrivant ICI

 

 

Les événements à proximité

Fermer la recherche