Plan d’investissement

Investir pour les générations futures.

29-plan-investissement-emmanuel-macron

Nous devons mener à bien la transition vers un nouveau modèle de croissance qui développe et valorise les compétences des Français, qui prend appui sur l’innovation et qui favorise la généralisation de nouveaux modes de vie plus économes en ressources.

Avec ce plan d’investissement, nous préparons l’avenir des générations à venir et maintenons le rang de la France dans le monde de demain.


DIAGNOSTIC


Nous sommes restés à mi-chemin dans la transition entre le développement économique d’hier et celui de demain – qualitatif, fondé sur les compétences et écologiquement soutenable.

Nous bénéficions de conditions exceptionnellement favorables pour investir. Les taux auxquels emprunte l’Etat restent historiquement bas et sont inférieurs au taux de croissance de l’économie, ce qui signifie que nous ne risquons pas le cercle vicieux de l’endettement. Nous devons tirer parti de cette opportunité.

PROPOSITIONS


Le plan d’investissement s’élèvera à 50 milliards d’euros sur cinq ans. Il montera en régime à partir de 2018 et s’achèvera en 2022.

  • Objectif 1 : Réduire notre empreinte écologique et accélérer la transition vers une croissance durable, grâce notamment à de nouveaux modes de mobilité.
  • Objectif 2 : Augmenter le potentiel économique et le niveau d’emploi grâce à une meilleure formation, une participation accrue au marché du travail, la stimulation de l’innovation et une amélioration de la qualité de nos produits.
  • Objectif 3 : Transformer et réorganiser nos services publics et notre système de santé pour mieux répondre aux besoins des citoyens et favoriser une baisse pérenne des dépenses publiques.

Les projets seront étudiés au cas par cas en fonction des objectifs fixés. Chacun devra remplir un de ces trois objectifs en vue d’une croissance durable et d’une baisse pérenne des dépenses publiques.

La supervision du plan d’investissement sera confiée à une personnalité européenne indépendante.


RÉPARTITION


  • 15 milliards d’euros seront consacrés à la transition écologique.
  • Nous diviserons par deux le nombre de passoires thermiques dont les propriétaires sont précaires d’ici à 2022 et les éliminerons en dix ans (4 milliards).

  • Nous rénoverons les bâtiments publics.

  • Nous transformerons le crédit d’impôt transition énergétique en prime immédiatement perceptible.

  • Nous éliminerons les véhicules les plus polluants, produits avant 2001, d’ici à 2022, grâce à une prime à la casse de 1 000€ supplémentaires par véhicule.

  • Nous contractualiserons avec les collectivités locales sur la base de projets permettant de réduire l’empreinte écologique (ex : déploiement d’énergies renouvelables, soutien au recyclage et à l’économie circulaire…) et de créer des emplois nets (ex : accompagnement des travailleurs dont les industries doivent se reconvertir).

« Il est temps de reprendre l'investissement et de rattraper nos concurrents dans le domaine des énergies renouvelables. »
– Mathias, Rennes – La Grande Marche

  • 15 milliards d’euros seront consacrés aux compétences.
  • Nous formerons 1 million de jeunes peu qualifiés éloignés de l’emploi et 1 million de chômeurs de longue durée faiblement qualifiés.
  • Nous poursuivrons la généralisation de la garantie jeune.

  • 5 milliards d’euros seront consacrés à l’agriculture.
  • Nous lancerons un « Plan de Transformation Agricole » pour accompagner la montée en gamme de notre agriculture.

  • 5 milliards d’euros seront consacrés à la santé.
  • Nous doublerons le nombre de maisons de santé d’ici à 2022.
  • Nous accompagnerons les transformations de l’hôpital avec un plan digital pour l’hôpital.

  • 5 milliards d’euros seront consacrés aux transports et aux équipements collectifs locaux.

Il nous faut un État stratège qui investisse dans l'avenir, c’est-à-dire dans l’éducation et la recherche mais aussi dans la fibre numérique et les transports en commun. Hervé, Paris

  • Nous moderniserons les réseaux existants et les interconnexions dans les collectivités locales (hubs pour les cars, parkings dans les gares, parkings vélo).
  • Nous soutiendrons la modernisation des infrastructures rail et route.
  • Nous développerons des équipements collectifs performants dans les outre-mer, pour soutenir l’activité économique et améliorer la vie quotidienne des habitants.

  • 5 milliards d’euros seront consacrés à la modernisation de l’action publique.
  • Nous ferons en sorte que toutes les démarches administratives puissent être effectuées sur Internet à l’horizon 2022, hors délivrance des documents d’identité. Pour financer cela, les administrations pourront faire appel au plan d’investissement.
  • Nous lancerons un plan pour la justice numérique. Nous permettrons notamment de dématérialiser toutes les procédures concernant des litiges inférieurs à 4000 euros.
  • Nous apporterons un soutien à la performance des collectivités locales et un appui à leur modernisation.
Retour aux propositions