Les services d’urgence d’Epinal auraient reçu l’ordre de ne pas soigner les « Gilets Jaunes »

LA FAUSSE NOUVELLE

Sur une vidéo tournée à Épinal dans les Vosges, on voit une personne blessée lors des manifestations être emmené dans un bar par des “street médics” pour être soignée. L’une d’elle explique dans la vidéo avoir appelé les services d’urgence et on lui aurait répondu : « il a un gilet jaune ou c’est un civil ? S’il a un gilet jaune on le prend pas ».

LA RÉPONSE

Le gérant du bar où se déroule la scène a expliqué que le blessé présent sur la vidéo avait bien été pris en charge par les pompiers. Le commerçant est d’ailleurs lui-même allé chercher les secouristes dans la rue : « Ils n’ont pas demandé si c’était un gilet jaune. Ils sont venus tout de suite et lui ont dit de continuer à mettre de la glace pour pas que la blessure gonfle plus ». Le directeur du Service Départemental d’Incendie et de Secours a également dénoncé les propos mensongers tenus dans la vidéo : « Nous sommes un service public et le principe du service public, c’est la neutralité. On porte secours de façon uniforme quels que soient le sexe, la race, la religion, la volonté politique ». En service le 5 janvier, il a expliqué que toutes les demandes avaient été traitées.

Pour en savoir plus : article 20 Minutes - Fake Off

Fermer la recherche