Sibeth Ndiaye ne condamnerait pas les violences commises contre les forces de l’ordre

sibeth-ndiaye-extrait-tronque-violences-fdo
LA FAUSSE NOUVELLE

A en croire une séquence tirée de l’émission “Dimanche en politique” sur France 3 et relayée sur les réseaux sociaux, Sibeth Ndiaye, porte-parole du Gouvernement, justifierait qu’on s’en prenne violemment aux forces de l’ordre.

LA RÉPONSE

C’est faux. Il s’agit d’un extrait tronqué. Interrogée sur Farida C., l’infirmière arrêtée durant la manifestation parisienne des soignants après avoir jeté des pierres en direction des forces de l’ordre, et notamment sur la nécessité ou non que la justice se montre particulièrement clémente à son égard au vu des circonstances de ses gestes, la porte-parole répond :

“Je comprends l’émotion qu’a suscité l’image de son arrestation. Mais en même temps, je ne saurais expliquer à mes enfants s’il est normal ou pas de jeter des pierres sur les forces de l’ordre. A un moment donné, il faut qu’on soit capable de considérer que la justice est la même pour tous.”

Puis elle ajoute : “Il peut y avoir des circonstances atténuantes. Ça ne m’appartient pas de le dire, c’est au juge de le faire. On peut tous être amenés, dans des circonstances particulières, à être à bout de nerfs. Est-ce que ça justifie qu’on jette des pierres sur les forces de l’ordre ? Que dirions-nous au fils ou à la fille du CRS qui reçoit cette pierre dans le visage ? C’est pas grave ? Non, on ne peut pas le dire. Donc il faut que la justice se fasse.”

Lire l’article de Libération : cliquez-ici

Fermer la recherche