Un homme serait mort après un tir de flashball au Puy-en-Velay

LA FAUSSE NOUVELLE

Un gilet jaune qui manifestait le 1er décembre au Puy-en-Velay serait décédé des suites de ses blessures, dues à un tir de flashball dans la tête.


LA RÉPONSE

L’information a été démentie par la police nationale et par l’hôpital qui a pris en charge le blessé dans un communiqué de presse : « Le centre hospitalier Émile-Roux tient à démentir la rumeur selon laquelle la personne blessée à l’œil le samedi 1er décembre serait décédée. Il n’en est rien : elle a été opérée sans complication post-opératoire et elle revenue à l’hôpital trois jours après son opération pour un contrôle de routine ».

Pour en savoir plus : article 20 Minutes Fake Off

Fermer la recherche