L’incendie du Fouquet’s a été provoqué par des lacrymogènes lancées par les forces de l’ordre

LA FAUSSE NOUVELLE

Lors de l’acte XVIII du rassemblement des Gilets Jaunes à Paris, la brasserie parisienne Le Fouquet’s, située sur les Champs-Elysées, a été incendiée. Un journaliste du média russe RT a émis l’hypothèse selon laquelle le feu aurait pris suite au lancement de grenades lacrymogènes par les policiers. Il s’appuie sur une vidéo partagée plus de 3 000 fois sur Twitter, sur laquelle on voit le auvent en toile de l’établissement en feu où plusieurs grenades lacrymogènes viennent se loger.

LA RÉPONSE

L’incendie n’a pas été provoqué par les bombes lacrymogènes. Une vidéo publiée par un autre média russe, Sputnik, montre les minutes qui précèdent le départ de feu. On voit distinctement un engin pyrotechnique qui ressemble à un fumigène (donc qui n’appartient pas aux forces de l’ordre), tomber en cloche sur le auvent. Quelques instants plus tard, au même endroit, des flammes se répandent. La vidéo ne permet pas de savoir d’où vient le projectile, ni si le Fouquet’s était visé. Le journaliste de RT qui avait lancé la rumeur a par la suite rectifié ses propos.

Pour en savoir plus : article Checknews - Libération

Fermer la recherche