Les gendarmes auraient fiché les manifestants présents autour de Grand Bourgtheroulde

LA FAUSSE NOUVELLE

Une photo postée par Aline Leclerc, journaliste du Monde, sur Twitter, montre un gendarme photographiant la carte d’identité d’un manifestant qu’il vient de contrôler. En légende : « Contrôle d’identité aux abords de #Bourgthroulde : les gendarmes ne font pas que vérifier les pièces d’identité, ils les prennent en photo. « C’est du fichage » dit un manifestant (...) ».

LA RÉPONSE

La Gendarmerie nationale a immédiatement répondu pour arrêter la rumeur : « #HalteAuxRumeurs Nos téléphones sont connectés #Neogend : on consulte directement les fichiers par lecture optique des documents d'identité. Vérification classique et moderne oui, fichage non. » Une technologie expérimentée en 2016 dans quelques départements et généralisée depuis 2017.


Pour en savoir plus : site de la Gendarmerie nationale
Fermer la recherche