Les gazs lacrymogènes utilisés par les forces de l’ordre contiendraient de l’acide cyanhydrique

LA FAUSSE NOUVELLE

Après la manifestation du samedi 9 février, Raquel Garrido, avocate et militante La France Insoumise, s’est plainte sur les réseaux sociaux de nombreux symptômes dus à l’inhalation de gazs lacrymogènes : « Selon mon médecin, cela ressemble à un empoisonnement à l’acide cyanhydrique ».Une accusation très grave puisque l’acide cyanhydrique est l’un des composants utilisé dans la fabrication du Zyklon B, le gaz mortel utilisé dans les camps d’extermination du régime nazi.


LA RÉPONSE

France Info a notamment interrogé Robert Garnier, toxicologue à l’hôpital Fernand Widal : « C’est n’importe quoi. Si elle avait été exposée à de l’acide cyanhydrique, même à très faible dose, elle aurait suffoqué et elle serait morte. » Invité de la Matinale de France Info lundi, Laurent Nuñez a répondu à la polémique : « Il n'y a pas de produits tenus secrets. C’est du gaz lacrymogène. Il n’y a pas de produit de nature incapacitante. »

Pour en savoir plus : article Vrai ou Fake – France Info

Fermer la recherche