Le « droit européen » autoriserait les États à tuer des manifestants en cas d’émeute

LA FAUSSE NOUVELLE

Un article publié sur le blog « Réveillez-vous » et partagé en masse sur les groupes de « Gilets Jaunes » affirme qu’en cas d’émeute ou d’insurrection populaire, le droit européen autoriserait les États à « tuer des manifestants ». L’auteur s’appuie sur la Convention européenne des droits de l’homme et notamment sur l’article 2 du texte pour étayer ses propos.

LA RÉPONSE

L’article 2 de ce texte ( à lire en intégralité ici), intitulé « Droit à la vie », reconnaît justement l’inverse d’un « droit de tuer ». L’alinéa 2 de l’article, qui parle bien d’un recours à la force, n’a pas été écrit pour l’autoriser mais bien pour définir toutes les exigences pour empêcher les États d’y recourir de manière arbitraire. Ce traité a été adopté en 1950, au sortir de la Seconde Guerre Mondiale. Il a justement pour but de promouvoir le respect par les États des droits fondamentaux.

Pour en savoir plus : 20 Minutes – Fake Off

Fermer la recherche