Le Gouvernement aurait autorisé en toute discrétion l’euthanasie

decret-euthanasie-coronavirus
LA FAUSSE NOUVELLE

D’après des accusations circulant sur les réseaux sociaux, l’euthanasie aurait été légalisée en toute discrétion par un décret du Gouvernement en date du 28 mars 2020.

LA RÉPONSE

C’est faux. Si un décret sur le Rivotril a bien été adopté le 28 mars, il ne légalise pas l’euthanasie, qui reste interdite en France.

Ce décret permet, jusqu’au 15 avril, la prescription de Rivotril sous forme injectable, une molécule aux propriétés anxiolytiques et sédatives.

Une injection de Rivotril n’est pas létale. Elle peut s’avérer nécessaire dans certaines situations critiques pour les malades graves du Covid-19, atteints de détresse respiratoire, en permettant d’apaiser la souffrance, l’angoisse et de soulager l’anxiété morbide.

Le but de ce décret est d’améliorer l’accompagnement des soins palliatifs, y compris hors des hôpitaux, comme dans les Ehpad, où les médecins n’avaient pas accès au Rivotril. Chaque décision d’injection de Rivotril est prise de manière anticipée et collégiale.

Lire l'article de 20 Minutes : cliquez ici

Fermer la recherche