On l'a dit, on le fait : supprimer les charges sociales salariales maladie et chômage

10 janvier 2018 - Le candidat Emmanuel Macron s'y était engagé, il l'a fait !

Aujourd’hui, les actifs ne sont pas rémunérés à leur juste valeur. Rendre du pouvoir d’achat aux actifs, c’est une promesse de campagne d’Emmanuel Macron mise en oeuvre par le Gouvernement.

Les cotisations salariales maladies et chômage, auparavant payées par les actifs, ont été transférées vers une augmentation limitée de la CSG, applicable à l’ensemble des revenus d’activité et de remplacement (excepté les allocations chômage et indemnités journalières de Sécurité sociale), aux produits du capital et aux produits de certains jeux.

Supprimer les charges sociales salariales maladie et chômage, c’est moins faire peser la protection sociale sur le travail et soutenir ainsi le pouvoir d’achat de tous les actifs.




✅ On l'a dit, on le fait !



La transformation du pays est En Marche. La suite sur transformer.en-marche.fr.

Dernières actualités

Fermer la recherche