Olivia Grégoire : “La décrédibilisation systématique est le moteur politique du populisme”

26 mai 2020 - Alors que les instances de santé publique se sont dit défavorables à l'utilisation de l'hydroxychloroquine contre le Covid-19, certains acteurs politiques continuent d’attiser la défiance. Olivia Gregoire, députée LaREM, leur a répondu ce matin sur LCI.

Après une étude parue dans la revue The Lancet soulignant l’inefficacité et les risques de l’hydroxychloroquine, le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) et l’Agence du médicament (ANSM) se sont dits défavorables, mardi 26 mai, à son utilisation contre le Covid-19, comme traitement ou lors d’essais cliniques.

La députée de Paris est notamment revenue sur les propos du Professeur Raoult, qualifiant cette étude scientifique de “foireuse”.

« La décrédibilisation des experts et la pratique du soupçon amènent la théorie du complot. C’est un moteur politique efficace pour le populisme. »

“Quand on en vient à dire que tout le monde ment, les experts, le Gouvernement ou encore l'OMS, on s'efforce de faire croire qu'il n'y a plus de vérité”, a-t-elle rappelé au micro de la journaliste Audrey Crespo-Mara.

Dernières actualités

Fermer la recherche