Communiqué - la liste Renaissance dévoile ses trente premiers candidats

26 mars 2019 - Une équipe pour la France en Europe.

Ce mardi 26 mars, La République En Marche, le MoDem et leurs partenaires présentent les 30 premiers candidats de la liste « Renaissance » qui porteront leur projet commun pour les élections européennes du 26 mai prochain.

Dans exactement deux mois, les Français et les citoyens européens résidant en France éliront l’équipe qui les représentera au Parlement européen. Pendant 5 ans, cette équipe portera la voix de la France en Europe et participera à des décisions qui peuvent changer la vie des citoyens européens. Elle se devra d’être à l’écoute des citoyens dans tous les territoires pour défendre leurs idées et leurs valeurs.

Nous voulons qu’en choisissant notre liste, les Français aient la garantie de voter pour des hommes et des femmes 100% dédiés à l’Europe. Après étude des milliers de candidatures reçues par les formations politiques, les 30 premiers profils choisis se sont démarqués par leur motivation et leur parcours. Ces candidats, qui mêlent expérience et renouvellement, auront pour mission de lancer la Renaissance européenne que nous portons.

Une équipe du rassemblement. Les 30 candidats choisis sont des pro-européens qui veulent changer l’Europe. Ils représentent les différentes sensibilités qui soutiennent la vision d’Emmanuel Macron pour l’Europe.

Une équipe des territoires. Ces candidats représentent les territoires dans leur diversité. Ils s’engagent à rester au contact des citoyens tout au long de leur mandat grâce à des permanences locales sur tout le territoire.

Une équipe engagée. Les candidats ont le projet européen à cœur. Signataires de notre Charte, ils se sont par exemple engagés à se consacrer uniquement à leur mandat européen et à faire preuve d’une assiduité exemplaire.

Une équipe compétente. Sélectionnés sur leurs compétences, les candidats mettront leur sérieux et leur expertise au service de notre projet et des citoyens.

Une équipe complémentaire. Responsables associatifs européens, enseignants, agriculteurs, élus, scientifiques, diplomates, la diversité des expériences des candidats enrichira les débats au Parlement européen.

« Face au réchauffement climatique, au défi migratoire, à la mondialisation ou encore à la révolution numérique, nous ne pouvons laisser les élections européennes être prises en otage par des calculs politiciens et des ambitions personnelles. Nous proposons au vote des Français des représentants capables de faire bouger les lignes et de changer l’Europe pour défendre les intérêts de notre pays » annonce Nathalie Loiseau, tête de la liste Renaissance.

« Le 26 mai, chaque vote comptera. Chaque voix pour la liste Renaissance, c’est une chance de plus pour la France d’être représentée par des députés engagés, compétents et ambitieux pour l’Europe » déclare Stéphane Séjourné, directeur de campagne et également candidat sur la liste Renaissance.

Voici la liste des trente premiers candidats de la liste Renaissance :

  • Nathalie Loiseau, tête de liste Renaissance pour les élections européennes (Île-de-France).

  • Pascal Canfin, ancien président de WWF (Île-de-France).

  • Marie-Pierre Vedrenne, juriste et directrice de la Maison de l’Europe à Rennes (Bretagne).

  • Jérémy Decerle, exploitant agricole et président des Jeunes Agriculteurs (Bourgogne-Franche-Comté).

  • Catherine Chabaud, navigatrice et journaliste (Pays de la Loire).

  • Stéphane Séjourné, directeur de campagne (Nouvelle-Aquitaine).

  • Fabienne Keller, sénatrice (Grand-Est).

  • Bernard Guetta, spécialiste de géopolitique internationale (Île-de-France).

  • Irène Tolleret, vigneronne et conseillère départementale (Occitanie).

  • Stéphane Bijoux, directeur des rédactions des télés Outre-mer chez France Télévision (Réunion).

  • Sylvie Brunet, juriste et présidente de la section Travail et Emploi du Conseil économique social et environnemental (Provence-Alpes-Côte d’Azur).

  • Gilles Boyer, ancien conseiller du Premier ministre (Île-de-France).

  • Stéphanie Yon-Courtin, maire de la commune Saint-Contest dans le Calvados (Normandie).

  • Pierre Karleskind, vice-président du Conseil régional de Bretagne, en charge de la mer et des infrastructures portuaires (Bretagne).

  • Laurence Farreng, directrice de communication à Pau (Nouvelle-Aquitaine).

  • Dominique Riquet, député européen (Hauts-De-France).

  • Véronique Trillet-Lenoir, chef de service d’oncologie médicale du Centre Hospitalier Lyon Sud (Rhônes-Alpes).

  • Pascal Durand, député européen (Île-de-France).

  • Valérie Hayer, vice-présidente du Conseil départemental de la Mayenne (Pays de la Loire).

  • Christophe Grudler, conseiller départemental du Territoire de Belfort (Bourgogne-Franche-Comté).

  • Chrysoula Zacharopoulou, gynécologue-chirurgienne et co-fondatrice de l’association Info-endométriose (Grèce).

  • Sandro Gozi, ancien secrétaire d’État italien aux affaires européennes (Italie).

  • Ilana Cicurel, avocate (Île-de-France).

  • Max Orville, directeur d’école (Martinique).

  • Catherine Amalric, médecin et adjointe au Maire à Aurillac (Auvergne-Rhône-Alpes).

  • Guy Lavocat, référent du département Puy-de-Dôme et spécialiste des questions de défense (Auvergne-Rhône-Alpes).

  • Charline Mathiaut, gestionnaire immobilier (Auvergne-Rhône-Alpes).

  • Xavier Fournier, conseiller municipal de Nantes (Pays de la Loire).

  • Nawel Rafik-Elmrini, avocate et adjointe aux affaires européennes à Strasbourg (Grand Est).

  • Mao Péninou, ancien adjoint à la Mairie de Paris (Île-de-France).

Toutes les biographies des candidats sur le site : ue-renaissance.fr

Dernières actualités

Fermer la recherche