Élections législatives : aucune voix ne doit manquer.

Vers un partenariat renouvelé entre l'Afrique et l'Europe !

18 février 2022 - Dans le cadre du sixième sommet UE-UA à Bruxelles les 17 et 18 février 2022, le Président de la République a porté une ambition renouvelée d’approfondissement de la relation entre l’Union européenne et l’Union africaine.

Les chefs d’État africains et européens se sont réunis à Bruxelles pour réitérer leur engagement de coopération et repenser la relation entre l’Afrique et l’Union européenne.

Cette nouvelle ambition est fondée sur trois piliers :

  • la prospérité

  • la solidarité

  • la sécurité

L’objectif est de doter l’Union africaine d’une force de frappe financière en termes d’infrastructures, de numérique, d’énergie, de santé et d’éducation.

Près de 150 milliards d’euros vont être investis en Afrique dans les six prochaines années dans le cadre du « Global Gateway », la nouvelle stratégie d’investissement de l’Union européenne.

Parmi les actions annoncées, on retrouve notamment :

  • Le renforcement de l’aide à la vaccination

Alors que le taux de vaccination en Afrique est encore seulement de 11%, l’Union européenne s’est engagée à aider les États africains dans leur propre production vaccinale. Cela complètera l’acheminement déjà effectué de 145 millions de doses européennes de vaccin sur le continent.

  • La lutte contre la désertification pour notamment permettre une meilleure gestion des sol

La France en particulier s’est engagée dans le domaine agricole à travailler conjointement avec les pays africains au développement de la culture des protéines végétales. Cette initiative doit permettre d’assurer la sécurité alimentaire du continent tout en favorisant des revenus pérennes pour les petits exploitants. La finalité de cette démarche, qui est effectuée dans le cadre de la « Grande muraille verte », est notamment de permettre une meilleure gestion des sols, alors que 319 millions d'hectares sont aujourd’hui menacés de désertification.

  • Un soutien renouvelé pour la lutte contre le terrorisme et la stabilisation de la région

L’UE a notamment rappelé son soutien à l’Union africaine dans ses efforts de lutte contre le terrorisme, par le financement d’opérations de maintien de la paix menées sur le continent et par le renforcement de l'Académie de lutte contre lutte contre le terrorisme d’Abidjan.

Dernières actualités

Fermer la recherche