Sommet Afrique-France : une nouvelle page s’écrit grâce à la jeunesse

8 octobre 2021 - L’avenir de l’Afrique et de la France appartient aux jeunes générations. Le Président de la République a appelé ce vendredi à écrire ensemble cette nouvelle page de notre relation.

En novembre 2017, le Président de la République présentait dans son discours de Ouagadougou notre ambition de nouer un lien profond avec l’Afrique, de devenir de véritables partenaires. C’est ce que nous avons fait : en 4 ans, la France a engagé un soutien financier sans précédent, avec une augmentation des financements de l’aide publique au développement d’1 milliard d’euros. Aux moyens financiers qui à eux seuls ne sont pas suffisants, s’ajoutent des partenariats pour mieux associer la société civile, la jeunesse, les entreprises et les diasporas.


Ce sommet nous permet de tirer un premier bilan de ces évolutions et de dessiner les actions nécessaires pour aller plus loin dans l’évolution des relations entre le continent africain et la France. Il réunit 3 000 participants, dont plus d’un millier de jeunes du continent africain, principalement issus de la société civile, des entrepreneurs et des porteurs des revendications de la jeunesse africaine.


Ensemble, nous avons abordé 5 enjeux essentiels :

l’entrepreunariat et l’innovation. Les entrepreneurs représentent 1 tiers des participants du sommet ;
la culture : les enjeux de coopération muséale, de restitution des oeuvres et de l’accompagnement des industries culturelles et créatives pour une coopération entre l’Afrique et la France ;
la recherche et l’enseignement supérieur avec en particulier la création de nouveaux laboratoires de recherche ;
l’engagement citoyen, la liberté d’expression et la démocratie : afin d’aider la jeunesse africaine à s’impliquer dans la vie démocratique de leurs pays ;
le sport, notamment la mise en relation des grands acteurs des filières sportives et fédérations françaises avec les acteurs du monde sportif africain.


Ce sommet s'inscrit enfin dans une volonté de donner un nouveau tournant à ce partenariat en misant sur la jeunesse. Nous sommes d'une génération dont les destins sont mêlés et nous appelons à bâtir un projet commun. Cette jeunesse qui entreprend, qui fait bouger les lignes, est une chance pour l’Afrique et pour la France. À nous de donner à ces générations les moyens de faire bouger le monde.


Dernières actualités

Fermer la recherche