Tous mobilisés pour #NeRienLaisserPasser

25 novembre 2021 - En ce 25 novembre, nous saluons les avancées obtenues par Emmanuel Macron et le Gouvernement dans la lutte contre les violences faites aux femmes. La Grande Cause du quinquennat se traduit en actes concrets.

Il a fallu attendre 2017 pour que la question de l'égalité femmes/hommes et de la lutte contre les violences conjugales soit une priorité politique. Nous avons été moqués pour l'utilisation du terme féminicide lors du meurtre d'Alexia Daval, pour avoir choisi la lutte contre les violences conjugales comme grande cause du quinquennat, pour avoir organisé un Grenelle dédié au sujet. Force est de constater que nous progressons, toujours trop lentement, mais nous faisons ce qui est nécessaire. Les femmes sont mieux protégéeset nous mettons fin à l'impunité des auteurs de violences . Que ce soit pour l’écoute et la protection immédiate, la mise à l’abri en urgence, l’accès au soin pour se reconstruire afin de pouvoir reprendre une vie « normale » : ce sont les besoins et les attentes des victimes qui orientent toutes nos actions.


Entendre

La parole des victimes se libère. À nous de les entendre. Nous avons multiplié les actions pour mieux :

  • Signaler - grâce à la plateforme arretonslesviolences.gouv.fr, au numéro 3919, désormais disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 ou par SMS au 114 ;
  • Porter plainte - 100% des signalements donnent lieu à une plainte ou une transmission au parquet -
  • Accueillir - 90 000 policiers et gendarmes formés, jusqu'à 120h de formation initiale sur ce sujet, mise en place d'une grille d'évaluation pour améliorer la qualification et limiter les classements sans suite.


Accompagner et protéger

Pour que les femmes victimes ne se sentent pas seules, nous mettons tout en œuvre pour leur assurer un suivi à la hauteur :

  • Des lieux : places d'hébergement dédiées supplémentaires, Maisons de la confiance et de la protection des familles pour un accueil sous couvert d'animations familiales adossées à des salles Mélanie pour recueillir la parole d'enfants victimes d'inceste.
  • Des outils : 1 000 bracelets anti-rapprochement à la disposition des magistrats (les 676 déployés ont permis 400 alertes), +140% ordonnances de protections pour que les juges prennent des décisions en urgence avant une condamnation pénale, régularisation des femmes victimes en situation irrégulière, les enfants témoins de violences désormais considérés comme eux aussi victimes.


Condamner

  • Nous ne laissons aucun répit aux auteurs de violences sexistes et sexuelles : verbalisation du harcèlement de rue (4 300 PV dressés), délai de prescription des crimes sexuels sur mineurs allongé à 30 ans à partir de la majorité de la victime, protection face aux certificats de virginité.

  • Nous agissons pour empêcher la récidive : centres de prise en charge des auteurs sur tout le territoire, fichier de suivi des auteurs mis en place très bientôt.

  • Nous nous donnons les moyens d'aller toujours plus loin. Les dernières annonces le prouvent : ouverture de 1000 places d'hébergement supplémentaires pour en atteindre 9000 en 2022, déploiement de 2000 téléphones grave danger supplémentaires pour en atteindre 5000 en 2022, mise en place d'une semaine de prévention dans tous les établissements pour développer la culture de l'égalité et lutter contre les violences sexistes et sexuelles dès le plus jeunes âge.



Ces mesures ont été rendues possibles par un effort budgétaire sans précédent. Jamais l’État n’a autant investi pour lutter contre les violences faites aux femmes, jamais les forces de l’ordre, les magistrats ou les professionnels de santé n’ont été autant formés, accompagnés, mobilisés. Mettre la lumière sur ces situations de violences a permis de légitimer le ressenti des victimes et de faire prendre conscience de la responsabilité de leurs agresseurs. La condamnation est désormais possible, la peur est en train de changer de camp ! Pas de doute : le combat contre les violences faites aux femmes constitue le premier pilier de la lutte pour l'égalité.

Dernières actualités

Fermer la recherche