Jean Castex : “Le plan de relance est d’une ambition et d’une ampleur historiques”

3 septembre 2020 - Le Premier ministre a annoncé ce jeudi 3 septembre que 100 milliards d’euros seront mobilisés pour construire l’avenir et rendre notre pays plus compétitif, écologique et solidaire. Nous allons y arriver !

Présenté ce jeudi 3 septembre, le plan “France Relance” doit permettre de retrouver dès 2022 notre niveau de richesse d’avant la crise sanitaire liée au Covid-19. Au total, 100 milliards d’euros dont 40 milliards de subventions européennes seront mobilisés sur deux ans via trois axes : la transition écologique, la compétitivité et l’innovation et, enfin, la cohésion sociale et territoriale.

Ainsi, comme l’a indiqué le Premier ministre, l’objectif de ce plan de relance historique est de produire des effets concrets et perceptibles par le plus grand nombre.

Relance verte : basculer dans l’écologie de demain

France Relance est d’abord un plan destiné à servir le climat et la biodiversité. 30 milliards d’euros seront consacrés à la transition écologique, revenant ainsi à plus que doubler les investissements que l’Etat consacre habituellement à l’environnement.


Focus sur :

  • 7 milliards d'euros pour développer l'hydrogène vert
  • 6,7 milliards d'euros pour la rénovation énergétique des bâtiments
  • 4,7 milliards d'euros pour le développement du secteur ferroviaire
  • 2,5 milliards d'euros pour la lutte contre l'artificialisation et la transition agricole
  • 1,2 milliard d'euros pour les transports en commun et l'usage du vélo

Économie : innovation et compétitivité au programme

Le plan de relance doit notamment permettre à notre pays de se positionner sur des secteurs d’avenir pour (re)créer de la valeur en France et les relais de croissance de demain.

Au total, 35 milliards d’euros seront mobilisés pour répondre à ces priorités : continuer à aider les PME-TPE et ETI mais aussi soutenir massivement la compétitivité industrielle notamment en relocalisant en France les emplois de filières stratégiques.


Focus sur :

  • 20 milliards d'euros pour la baisse des impôts de production
  • 11 milliards d'euros pour l'investissement dans les technologies d'avenir
  • 3 milliards d'euros pour le renforcement des fonds propres des TPE/PME et ETI
  • 1 milliard d'euros pour la relocalisation des la production industrielle

Cohésion sociale et territoriale : garantir que le plan de relance bénéficiera à tous

La relance prendra vie au sein des territoires et donnera naissance à une société du mieux vivre : plus durable, plus solidaire, plus indépendante, conformément aux aspirations des Français.

Ainsi, 35 milliards d’euros sont consacrés à ce volet, qui aura pour priorité : l’emploi et la lutte contre le chômage.


Focus sur :

  • 7,6 milliards d'euros pour le maintien de l'emploi et des compétences
  • 6 milliards d'euros pour l'investissement dans la santé
  • 5 milliards d'euros pour le soutien aux collectivités territoriales
  • 3,2 milliards d'euros d'aides à l'embauche des jeunes de moins de 26 ans et des personnes handicapées
  • 1,6 milliard d'euros pour la formation des jeunes
  • 1,3 milliard d'euros pour l'insertion des jeunes
« Ce plan permettra de relancer notre pays en lui donnant des atouts stratégiques pour l'avenir, sans laisser personne au bord du chemin. »
Stanislas Guerini, Délégué général de LaREM

Dernières actualités

Fermer la recherche