3 questions à... Didier Guillaume

3 juillet 2019 - Le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, a répondu à nos questions sur les avancées du Gouvernement durant les deux dernières années et sur les prochains chantiers à venir.

Comment donner envie aux jeunes de se lancer dans l’agriculture ou l’élevage aujourd’hui ?

Les métiers de l’agriculture sont souvent méconnus et éloignés de l’imaginaire des jeunes. Ce sont pourtant des métiers modernes, qui font appel à des compétences variées : nouvelles technologies, agro-tourisme, communication, gestion de projets... Ces métiers entrent en résonance avec les aspirations de ceux qui souhaitent s’investir dans des secteurs en lien avec le vivant, la nature, la biodiversité, et l’alimentation. Enfin, ces secteurs embauchent ! Ils offrent des débouchés et des évolutions de carrières prometteuses. Pour les faire connaître, nous avons lancé un programme de communication autour de l’enseignement agricole : « L’aventure du vivant ».

À quoi devrait ressembler l’agriculture de demain?

Nous avons une conviction forte : il faut construire un nouveau modèle agricole, à taille humaine, permettant la production d’une alimentation de qualité et sûre, contribuant à la lutte contre le réchauffement climatique et préservant la biodiversité. La transition agroécologique est indispensable et irréversible. C’est une agriculture plus intensive en compétences, en connaissances et en innovations. C’est un ensemble de pratiques qui intègre les services rendus par la nature afin de conserver un équilibre entre ce que nous produisons et ce que la terre peut donner. Par cette vision, nous réconcilierons l’ensemble des acteurs, villes et campagnes, citadins et ruraux.

Notre alimentation sera-t-elle vraiment de meilleure qualité d’ici la fin du quinquennat?

C’est un des engagements du président ! L’exercice inédit des États géné- raux de l’Alimentation qui a réuni des agriculteurs, des industries, de la distribution et des consommateur a permis de poser les jalons d’une alimentation plus sûre, saine et durable pour tous. Notre feuille de route est claire et ambitieuse : • Encourager une alimentation de saison et accompagnons et accompagner l’apprentissage d’une alimentation équilibrée par les enfants. • Atteindre 15% de la surface agricole française en bio en 2022, ce qui fera de la France le leader européen. • Diviser par deux l’utilisation de pro- duits phytosanitaires d’ici 2025. • Atteindre 50% de produits de la res- tauration collective issus de filières sous signe de qualité ou bio d’ici 2022.

Dernières actualités

Fermer la recherche