Contrat d'Engagement Jeune : comment l'Etat accompagne les jeunes vers l'emploi

2 novembre 2021 - Dans un message adressé aux jeunes générations, Emmanuel Macron annonce la création d'un nouveau dispositif pour découvrir un métier, se former, trouver un apprentissage ou un emploi. Explications.

Visuel Contrat d'Engagement Jeunes

De l’engagement, de l’assiduité, de la motivation et un Etat qui accompagne

Le Contrat d’Engagement Jeunes est pensé pour tous les jeunes de moins de 26 ans qui sont depuis trop longtemps sans emploi ni formation et qui souhaitent s’engager activement dans un parcours vers l’emploi.

Concrètement

C’est un programme intensif d’accompagnement de 15 à 20 heures par semaine minimum. Pendant une période pouvant aller jusqu’à 12 mois (voire 18 sous certaines conditions), les jeunes sont actifs du premier au dernier jour. Ils peuvent suivre :

  • Des préparations pour entrer en formation (ex. : les prépa apprentissage, les prépa compétences) ;
  • Une formation qualifiante ou préqualifiante ;
  • Une mission d’utilité sociale (ex. : service civique) ;
  • Des mises en situation en emploi (ex. : stages ou immersions en entreprise) ; Une alternance ou autre contrat de professionnalisation Une allocation pouvant aller jusqu’à 500 euros par mois pourra être versée sous condition de revenus, d’assiduité et d’acceptation des offres d’activité faites.

Cette nouvelle solution est la suite logique du plan « 1 jeune 1 solution ». 3 millions de jeunes en ont bénéficié depuis son lancement en juillet 2020. Au vu de ce succès, on continue !

Un dispositif qui s’inscrit dans un effort inédit pour la jeunesse

Le niveau d’embauches s’est maintenu malgré la crise grâce aux primes à l’embauche et à l’alternance :
2,4 millions de jeunes de moins de 26 ans embauchés en CDI ou CDD de plus de 3 mois entre août 2020 et août 2021.
525 600 contrats d’apprentissage signés en 2020, soit 78 % de plus qu’en 2017.


117 200 jeunes sont désormais formés aux secteurs et aux métiers stratégiques de la relance dont :
33 000 dans le numérique ;
32 200 dans le social, le soin et la santé ;
30 700 dans l’industrie ;
21 300 dans l’écologie.

Des accompagnements sur mesure pour les jeunes les plus éloignés de l’emploi ont aussi été pensés. Ils ont fait leurs preuves :
Plus de 1,1 million de jeunes entrés dans un parcours d’insertion entre août 2020 et septembre 2021.

Au total, 6 milliards d’euros seront mobilisés pour l’accompagnement vers l’emploi des jeunes en 2022 et plus d’1 million de jeunes seront bénéficiaires d’une ou plusieurs solutions.

Il n’y a donc pas de fatalité ! Des centaines de milliers d’emplois sont disponibles partout en France. État, entreprises, collectivités et associations : par ce dispositif, tous les acteurs vont se mobiliser ensemble pour leur permettre d’y accéder. Avec de l’engagement, du travail et de la motivation, avec des solutions efficaces, chacun en France doit pouvoir construire sa vie et accomplir ses rêves. La génération confinement peut être celle d’un nouvel élan.

Lire le message du Président de la République à la jeunesse



Dernières actualités

Fermer la recherche