Élections législatives : aucune voix ne doit manquer.

Agir face à l’urgence du manque de soignants et de l’accès aux soins

1 juin 2022 - Le Président de la République était au Centre hospitalier du Cotentin. Il a échangé avec des soignants sur les défis de l’accès aux soins non programmés. Il a annoncé une mission flash d’un mois et précisé les étapes du chantier de la santé.

macron-bourguignon-urgence-santé

Beaucoup d’hôpitaux français vivent une situation difficile, il manque beaucoup de soignants. Nous avons une vraie difficulté de court terme, en particulier pour les urgences et les soins non-programmés.

Emmanuel Macron a annoncé une mission d’un mois, confiée au professeur Braun, afin d’identifier les difficultés sur chaque territoire, les causes de ces difficultés et les réponses que nous pouvons apporter.

Cette mission rendra son rapport au 1er juillet au plus tard à la Ministre de la Santé et de la Prévention. Cela permettra, dès cet été d’apporter des réponses pour consolider nos urgences dans cette période.



Depuis 5 ans, nous agissons pour améliorer l'accès aux soins et les conditions d’exercice de nos soignants à qui nous devons tant. Il faut aller plus loin, notre système de santé a aujourd’hui besoin d’une révolution. Elle sera collective.

Les prochaines étapes :

  • D’abord, nous allons évaluer la situation territoire par territoire, hôpital par hôpital.

  • Ensuite, nous allons lancer des travaux nationaux avec un investissement de la Nation et des décisions structurantes (mieux mobiliser du temps de médecin, retrouver de l’attractivité, etc.).

  • Enfin, à partir de la fin de l’été, ces travaux seront déclinés dans chaque territoire, au niveau d’un bassin de vie. Tous les acteurs de la santé au local (soignants, pharmaciens, élus, médecins, etc.) auront à bâtir des solutions très concrètes adaptées à chaque territoire. Ce travail servira de base à une contractualisation avec l’Etat.

Dernières actualités

Fermer la recherche