Action Quartiers / Action Ruralités : « pour agir, plutôt que subir »

30 janvier 2019 - Aller chercher ceux qui se sentent éloignés de la politique, c’est l’ambition des programmes Action Quartiers et Action Ruralités, lancés par LaREM. A quoi vont-ils servir ? Comment y participer ? On vous explique.

« La politique, ça n’est pas pour moi », « je n’ai pas les codes, pas le réseau », « de toute façon, tout se décide à Paris, on n’a pas notre mot à dire » : ces remarques, à La République En Marche, on les entend trop souvent.

Que ce soit dans les villes moyennes, dans la ruralité, cette France dite « périphérique » où la mobilisation des gilets jaunes a été particulièrement forte, mais aussi dans certains quartiers de banlieue, où on a laissé les difficultés s’accumuler, où les taux d'abstentions sont très élevés.

“Je veux dire aux Français : plus vous êtes loin de la politique, plus vous êtes importants pour nous. Plus vous êtes en difficulté, plus vous êtes notre priorité.”
Stanislas Guerini, Délégué général de La République En Marche, Conseil du 01/12/2018



À La République En Marche, nous nous sommes fixés l’objectif d’aller chercher ceux qui se sentent aujourd’hui très loin de la politique, très loin de la République, pour leur redonner confiance dans leur capacité à agir et à faire changer les choses. C’est pour cela que, après une expérimentation d’un an, nous déployons aujourd’hui deux grands programmes : Action Quartiers et Action Ruralités.


À quoi vont-ils servir, concrètement ? En voici deux exemples.

En Seine-Saint-Denis, nos équipes Action Quartiers sont allées à la rencontre des habitants de Noisy-le-Grand. Ils ont fait du porte-à-porte, et ils ont rencontré Diaba, Katia, Jacqueline, et d’autres femmes qui ne se connaissaient pas mais avaient toutes des problèmes de dégradation de leur logement. Ils les ont connectées entre elles, ils les ont aidées à monter une amicale de locataires et à comprendre les leviers à leur disposition pour se faire entendre. Le reste, elles l’ont fait toutes seules : elles ont regroupé une centaine de locataires du quartier, elles ont interpellé le bailleur social et l’adjointe au Maire, et ont résolu ainsi des problèmes très concrets, comme la réparation de leur ascenseur et du local poubelles ou la rénovation d’appartements qui avaient subi un incendie. Elles qui ne croyaient plus dans la politique, elles ont repris confiance dans leur capacité à changer les choses. Elles se sont politisées !

Et dans les territoires ruraux ? Regardons ce qui s’est passé en pays châtillonnais (Côte-d’Or), territoire enclavé où certains de nos concitoyens, notamment les plus âgés, renoncent à se soigner. A l’initiative de la députée Yolaine de Courson, nos équipes Action Ruralités sont allées chercher les habitants, y compris dans les villages isolés, pour les faire participer à des réunions avec les personnels médicaux et l’Agence Régionale de Santé. C’est en échangeant qu’ils ont cerné les deux principaux problèmes : une méconnaissance des services de soin disponibles, et une absence de moyen de transport pour se rendre à l’hôpital pour une partie du territoire. Maintenant ils travaillent ensemble à construire des solutions : des “relais de santé publique” dans les mairies et pharmacies des petites communes pour informer la population sur les services existants, et l’extension aux personnes âgées isolées d’un service de transport aujourd’hui réservé aux grands malades. C’est le sens d’Action Ruralités : donner l’opportunité aux les habitants de construire des solutions d’avenir pour leur territoire.

Dans ces deux exemples, nous avons permis à des personnes qui ne participaient plus à la vie politique et citoyenne d’en devenir les acteurs. Demain, elles souhaiteront peut-être s’impliquer davantage et devenir des responsables politiques. Et notre intention est bien de les aider à agir plutôt que de subir, grâce à notre institut de formation Tous politiques ! et son programme 1000 Talents. Notre ambition ? Faire émerger une nouvelle génération d’acteurs de la vie politique, qui soient issus de tous les territoires de la République.

Ca vous intéresse ? Suivez-nous dès maintenant sur les réseaux sociaux ou écrivez-nous sur action.quartiers@en-marche.fr ou action.ruralites@en-marche.fr pour partager votre envie d’agir sur les problèmes que vous rencontrez au quotidien. À bientôt !

Dernières actualités

Fermer la recherche