Accord européen : un pas de géant dans la construction européenne !

21 juillet 2020 - Après 5 jours de négociations, les 27 pays membres ont voté un accord historique pour faire face à la crise et construire une Europe solidaire, écologique et puissante. Cette ambition voit le jour grâce à l’engagement du Président de la République.

Macron-Merkel-Sommet-Europeen

Pour la première fois, l'Europe va mettre en œuvre un plan de relance fondé sur la solidarité pour faire face à la crise et répondre aux défis sociaux, économiques et écologiques.

Au total, 750 milliards d’euros sont prévus dans le plan de relance adopté par les 27 Etats membres :

  • 390 milliards de subventions alloués aux Etats les plus touchés par la pandémie de Covid-19. La France devrait toucher près de 40 milliards d’euros.
  • 360 milliards disponibles pour des prêts, remboursables par le pays demandeur.

Par ailleurs, l'objectif de 30% de dépenses climatiques dans le budget et le plan de relance a été intégré à la proposition afin que les plans de relance des Etats membres incluent des mesures compatibles avec les objectifs de transition écologique et s’engagent à ne pas financer des dépenses qui ont un impact néfaste pour le climat.

“L'autre nouveauté, totalement historique dans cet accord c'est qu'on a ancré que l'Union européenne allait développer des ressources propres” et un emprunt en commun, a déclaré Gabriel Attal, porte-parole du Gouvernement à l’AFP. “C'est une victoire pour l'Europe et donc pour la France”, a-t-il ajouté.

Un jour historique grâce à la détermination franco-allemande

Le Président de la République et la Chancelière allemande étaient à l’initiative de cette réponse européenne, proposant un plan de relance ambitieux en mai dernier (lire l’article). Les deux dirigeants ont montré un alignement total tout au long de la négociation, conduisant tous les entretiens ensemble depuis vendredi, et réunissant alternativement autour d’eux des petits groupes de pays pour résoudre des points tels que l’état de droit, la question climatique, la gouvernance du plan de relance. Ils ont notamment su mettre une pression suffisamment forte à des moments clés de la négociation permettant de veiller à ce que l’ambition du plan de relance ne soit pas remise en cause.

Il s’agit-là d’une journée historique pour l’Union européenne puisqu’elle démontre qu’elle est capable de doubler son budget en cas de crise et de créer une dette commune permettant la solidarité. C’est le résultat d’un engagement européen constant d’Emmanuel Macron depuis 3 ans et tout au long de ce sommet marathon.

  • Ils en parlent

Dernières actualités

Fermer la recherche