À quoi ressemblera le baccalauréat en 2021 ?

16 février 2018 - Le baccalauréat et le parcours lycéen sont réformés en profondeur pour mieux orienter les élèves, mieux valoriser leurs efforts et moderniser leurs enseignements.

Aujourd’hui, le baccalauréat n’est plus véritablement annonciateur de réussite dans l’enseignement supérieur : 90 % des lycéens réussissent l’examen mais 60 % des étudiants échouent en licence.

C’est pourquoi le président de la République s’était engagé à le réformer et que le Premier ministre avait annoncé que le nouveau baccalauréat entrerait en vigueur pour la promotion de Terminales en 2021.

✅ Vers un bac plus juste et plus moderne

Cette réforme se donne trois axes pour aller vers un baccalauréat plus juste et plus moderne.

  1. Aider les élèves à réussir leur passage dans le supérieur avec certaines disciplines renforcées
    Dans la continuité de la réforme de l’école et du collège, la priorité est donnée à la maîtrise écrite et orale de la langue.
    Et pour leur donner les moyens de progresser plus rapidement, les élèves peuvent choisir des disciplines d’approfondissement.

  2. Accorder une attention particulière aux élèves qui en ont le plus besoin
    L’orientation jouera tout son rôle pour lutter contre les déterminismes scolaires : 1h30 par semaine de la seconde à la terminale seront mis en place pour aider les élèves à formuler leur projet universitaire ou professionnel.
    Contrairement aux temps standardisés qui s’appliquent aujourd’hui, les élèves bénéficieront d’un accompagnement personnalisé adapté à leurs besoins.

  3. Moderniser les enseignements pour être en phase avec notre temps
    Des humanités scientifiques et numériques seront placées dans le tronc commun pour ouvrir l’enseignement sur le monde contemporain comprenant les enjeux digitaux et environnementaux.
    Un nouvel enseignement de spécialité va être créé, consacré au “numérique et sciences informatiques”. L’ouverture sur l’Europe et l’international sera accentuée par le développement d’enseignements en langues étrangères et la certification du niveau des élèves en langues vivantes.



✅ Vers un examen qui valorise mieux le travail des lycéens

Le Baccalauréat 2021 demeure un examen national fondé sur des épreuves terminales mais elles ne représenteront que 60 % de la note finale.

  • En Première, il y aura toujours une épreuve anticipée de français, écrite et orale, placée fin juin.
  • En Terminale, il y aura quatre épreuves finales :
    Deux épreuves écrites de « spécialité » portant sur les matières choisies par le lycéen pour construire son parcours vers l’enseignement supérieur. Ces épreuves auront d’ailleurs lieu plus tôt dans l’année scolaire afin de faciliter le passage vers le cycle supérieur.
    Une épreuve de philosophie pour continuer de développer l’esprit critique dans la formation des jeunes générations.
    Une épreuve orale finale de 20 minutes pour présenter un projet préparé depuis la Première soit en sciences, soit en histoire-géographie.

Le Baccalauréat valorisera aussi la régularité du travail des lycéens par un contrôle continu qui représentera 40 % de la note finale.
30 % de la note finale viendra des épreuves communes dans les différentes disciplines étudiées sur le modèle des « bacs blancs » actuels. Ces évaluations auront lieu en Première et en Terminale avec des sujets et des barèmes nationaux ainsi que des copies anonymisées, le tout dans un souci d’égalité.
10 % de la note finale sera issue des bulletins scolaires pour valoriser les progrès des élèves au lycée.


✅ Comment s’organiseront les lycées à partir de maintenant ?

L’organisation du lycée général et technologique, comme les programmes d’enseignement, vont être adaptés pour préparer à ce nouveau baccalauréat.

  1. Rentrée 2018 - La classe de Seconde ne connaîtra pas de changement. Néanmoins, des premières évolutions destinées à installer l’état d’esprit du baccalauréat 2021 seront mises en place pour favoriser la maîtrise de la langue et renforcer l’aide à l’orientation.
  2. Rentrée 2019 - Les lycéens qui entrent en Première pourront, comme aujourd’hui, choisir entre la voie générale ou la voie technologique, qui conservent leur organisation en séries.
  3. Rentrée 2020 - Il n’y aura plus de séries au lycée général mais des parcours choisis par chaque lycéen en fonction de son projet personnel en complément du socle commun.

Dernières actualités

Fermer la recherche