Collectif JMPE - Les vacances apprenantes : bilan et perspectives

22 septembre 2020 - Les vacances apprenantes ont pris différentes formes : été des Pro pour les lycées professionnels, école ouverte buissonnière, projets vacances d’été, colonies de vacances … Retour d'expérience.

Une contribution d'Armèle Portelli, Fadila Tatah et Joseph Makutu, coordinateurs JMPE.

Lutter contre les inégalités de destin est, au sein du collectif JMPE, l’un des principaux moteurs de notre engagement.

Un plan ambitieux

L’opération vacances apprenantes a pour objectif de répondre au besoin d’expériences collectives, de partage, de remobilisation des savoirs après la période de confinement qu’a connu notre pays. Les enfants et les jeunes les plus privés de ces apports se sont vu proposer une offre d’activités spécifiques et renouvelée. Doté de 200 000 euros, ce plan de grande ampleur, attendu par l’ensemble des acteurs de l’éducation populaire, par les familles et par les acteurs du tourisme, a répondu à des enjeux inédits dans le cadre de l’école ouverte.

Renforcer les compétences des élèves dans l’acquisition des savoirs fondamentaux : lire, écrire, compter et respecter autrui ; Proposer des activités culturelles, sportives et de découverte de la nature en lien avec les enjeux climatiques et la biodiversité ; Intensifier l’articulation avec les partenaires associatifs, jeunesse et sport, les centres de loisirs, les colonies de vacances… ; Renforcer le lien avec les familles et les rassurer sur le niveau scolaire de leurs enfants après cette période de confinement.

Les vacances apprenantes sont un levier de mixité et de justice sociale et ont permis à nos enfants de profiter pleinement de cette pause estivale pour continuer à apprendre, découvrir et renouer du lien social.

Une réussite en chiffres

  • Au total, 945 000 enfants ont bénéficié "d’activités enrichissantes pendant les vacances d’été" ;
  • 250 000 élèves (dont 14 000 lycéens professionnels) se sont inscrits au dispositif "écoles ouvertes" qui permet aux établissements de rester ouverts début juillet et fin août pour proposer du renforcement scolaire et des activités sportives. Ils étaient 70 000 concernés en 2019 ;
  • Ce système a mobilisé 3 800 écoles et établissements (x7 par rapport à 2019) et plus de 20 000 professeurs et personnels (x3 par rapport à 2019) ;
  • Les colonies apprenantes ont permis à 125 000 enfants de bénéficier d’un renforcement des apprentissages et d’activités de loisirs ;
  • 570 000 enfants en plus ont fréquenté des accueils de loisirs sans hébergement (ou "centres aérés”) grâce à "aide exceptionnelle de 30M€".

Pour rappel

Les publics concernés par les vacances apprenantes :

  • Les enfants et les jeunes scolarisés (de 3 à 17 ans), en priorité mais non exclusivement domiciliés en “quartiers politique de la ville” ou en zones rurales ;
  • Les enfants issus de familles isolées ou monoparentales ou en situation socio-économique précaire ;
  • Les enfants en situation de handicap ;
  • Les enfants de personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire ;
  • Les enfants issus de familles ne disposant pas de connexion Internet suffisante pour l’enseignement à distance ;
  • Et une attention particulière a été donnée aux mineurs accompagnés par la protection de l’enfance.

Et les partenaires du dispositif (liste non exhaustive) :

  • Le Secours populaire
  • La caisse d’allocation familiale
  • L’Essec Bussiness School
  • L’association UFALOP
  • La PEP attitude
  • Sport’A Vie
  • Jeunesse au Plein Air

Dernières actualités

Fermer la recherche