Brigitte Coustet, conseillère municipale : "Les valeurs progressistes guideront notre travail"

17 juin 2020 - Responsable “Engagement Citoyen“ de l’équipe de LaREM dans les Pyrénées-Atlantiques, Brigitte Coustet a été élue au soir du 15 mars conseillère municipale de Jurançon, une commune de 7000 habitants au cœur du Béarn.

Comment s’est passée votre prise de fonction, dans les circonstances de la crise sanitaire ?

Ma prise de fonction a été un peu étrange ! Pendant le confinement, Jurançon, en tant que Commune-Santé, a participé à la coordination de la réponse sanitaire. Dans ce cadre, j’ai été associée à la distribution de masques en drive et à domicile auprès des jurançonnais “fragiles”. Avec une équipe de colistiers, élus ou non, nous avons aussi travaillé sur un questionnaire pour que les habitants puissent exprimer leur ressenti sur cette période. Nous avons reçu plus de 115 contributions, que nous sommes en train d’analyser. Lorsque le nouveau Conseil municipal a pu se réunir, dans une salle de spectacle de la ville, pour procéder à l’élection du maire, nous étions donc déjà bien engagés. Nous étions masqués, à distance les uns des autres : cela a renforcé l’ambiance très solennelle qui s’est dégagée de cette première réunion du conseil, à rebours de la campagne, chaleureuse et spontanée.

« Les mots de la Charte de l'élu local ont résonné avec mes propres combats. »

Les mots puissants de la Charte de l’élu local, dont nous avons fait la lecture, ont résonné avec mes propres combats : impartialité, probité, intégrité … Je partage également le souci constant de l’évaluation de mes actes et décisions, mais cette fois-ci, ce sera “devant l’ensemble des citoyens de la collectivité territoriale”. Depuis, nous avons tenu un second Conseil relatif aux comptes administratifs et à la gestion de la commune et avons procédé à la désignation des membres des commissions municipales et des comités consultatifs, auxquels je serai associée, afin notamment de pouvoir en défendre les orientations auprès de la Communauté d’agglomération Pau-Béarn-Pyrénées.

Quelles sont vos priorités pour votre début de mandat ? Comment comptez-vous porter vos délégations ?

Ma priorité est avant tout de cerner davantage les points forts et les faiblesses de Jurançon, d’en percevoir les enjeux sociétaux et économiques d’aujourd’hui et de demain, et particulièrement les sujets exacerbés par la crise climatique et par la crise du Covid-19. Les valeurs progressistes de LaREM, profondément partagées par le maire, Michel Bernos, et par une partie de l’équipe municipale, nous guideront dans ce travail.

En ce qui concerne mes délégations, à l'Égalité Femme-Homme et aux Violences faites aux enfants, aux femmes et aux hommes, elles sont en quelque sorte le point d’orgue d’une vie professionnelle consacrée au social, à l’enseignement, au spirituel et à la psychiatrie. De façon très pragmatique, je compte faire le diagnostic de ce qui existe déjà sur Jurançon dans les domaines des violences et discriminations (CCAS, associations, lieux d'accueil), de l’éducation et de la formation (propositions d’animations éducatives et préventives), du vécu genré institutionnel (communal et associatif), dans le secteur des sports, de la culture et des loisirs, et enfin au niveau de l’espace public et de la mobilité. Ces sujets étant transversaux, c’est avec chaque adjoint, chaque responsable de service, chaque association, que j’évaluerai le niveau de conscience de ces problématiques et que je répertorierai les actions mises en place. Il sera alors temps de proposer des animations et des projets.

Vous êtes conseillère communautaire. Comment envisagez-vous l’articulation entre vos différentes responsabilités ?

Il s’agit de mon premier mandat d’élue locale. C’est pourquoi j’ai demandé à assister aux séances du Bureau Municipal, ce que le maire m’a accordé : je mesure déjà combien sont précieuses les informations que j’y recueille. J’ai aussi la chance d’être accompagnée par d’anciens élus, qui répondent inlassablement à mes nombreux questionnements. Je suis heureuse d’apprendre tous les jours : hier en participant à l’élaboration du bilan de la mandature précédente et à la construction du projet municipal pour les 6 ans à venir et aujourd’hui au sein de commissions. C’est véritablement le commencement d’une grande aventure pour moi !

Dernières actualités

Fermer la recherche