Barbara Pompili : “Un tournant majeur pour les animaux sauvages dans notre société”

29 septembre 2020 - La ministre de la Transition écologique a présenté, ce mardi 29 septembre, des mesures fortes sur le bien-être de la faune sauvage captive.

“Fauves, éléphants, singes, dauphins ou encore visons, il est temps d’ouvrir une nouvelle ère dans notre rapport à ces animaux”, a déclaré Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique avant de présenter une série de mesures en faveur du bien-être de la faune sauvage captive.

S’il existe d’ores et déjà un cadre strict pour la détention d’un animal sauvage, ces nouvelles mesures répondent au changement de notre époque et à notre rapport nouveau à l’animal, marqueur d’une civilisation mature.

Vers des cirques sans animaux sauvages

La ministre a ainsi annoncé la fin progressive de la faune sauvage dans les cirques itinérants, la fin de la présence d’orques et dauphins dans des delphinariums inadaptés et des élevages de visons pour leur fourrure. Par ailleurs, les zoos qui améliorent leurs conditions de détention seront soutenus.

« Je salue les annonces déterminantes de Barbara Pompili en faveur du bien-être de la faune sauvage captive. C'est un sujet sur lequel les parlementaires LaREM travaillent depuis des semaines, notre majorité réaffirme ainsi sa détermination sur ce sujet crucial. »
Stanislas Guerini, Délégué général de La République En Marche

Dès jeudi, les Députés LaREM traduiront dans la loi, par voie d'amendement, la fin progressive de la faune sauvage dans les cirques itinérants et la fin des élevages de visons pour leur fourrure.

Dernières actualités

Fermer la recherche