"Ma politique de lutte contre le terrorisme."

10 avril 2017 - Emmanuel Macron donnait une conférence de presse sur sa politique de lutte contre le terrorisme

Conférence de presse sur la lutte contre le terrorisme

Lundi 10 avril, Emmanuel Macron présentait sa politique de lutte contre le terrorisme.

Lors de cette conférence de presse, il a detaillé 5 leviers d'action qui sont à activer :

Combattre sur le plan militaire et international les terroristes

Il faut avant tout confirmer la présence de nos armées, et poursuivre jusque dans leurs repères les commanditaires des attentats.

L'objectif final de nos interventions est de travailler à des interventions militaires ponctuelles mais surtout à des solutions politiques. Elles sont nécessaires, mais seulement dans le cadre d'une feuille de route diplomatique pour plus de stabilité politique.

Le renseignement : pour connaitre l’ennemi et anticiper ses faits et gestes

Il faut s’assurer de la complémentarité et de la cohésion entre les grands services de renseignement. Nous proposons de créer une Task Force permanente destinée à lutter contre Daesh et Al-Qaida en mettant en place avec les services, les instruments fusionnant les renseignements de toutes les sources. Pour cela il faut stimuler leur exploitation sous une impulsion politique forte.

Il est indispensable et urgent de renforcer l’efficacité du renseignement territorial. Pour cela, il faut achever la montée en puissance des effectifs du renseignement territorial. Une partie des 10 000 policiers et gendarmes embauchés seront orientés vers eux.

Gagner la bataille de l’information et du numérique

Internet est devenu un élément essentiel décisif de la lutte contre le terrorisme. Il faut avoir une discussion franche avec les grands groupes de l’Internet pour qu’ils retirent des contenus de propagande.

Concernant les services cryptés : une grande partie de ce trafic échappe aux services de sécurité, ce qui constitue un élément de faiblesse. En lien étroit avec les Etats qui souhaiteront avancer sur ce sujet et avec la volonté d’avoir une action européenne concertée, la France prendra une initiative majeure en direction des grandes compagnies de l’Internet.

Réprimer : réponse policière et judiciaire

Il faut traiter la question des ressortissants français combattant dans les rangs de Daesh en Syrie. Des centaines de personnes sont concernées.

Il faut :

  • Les interpeller à leur arrivée, les juger, les incarcérer dans des établissements spécifiques, les soumettre à un régime de détention très stricte avec une obligation renforcée d’un suivi psychologique, social et de sécurité
  • Prévoir à la fin de la peine un dispositif de probation renforcée : s’assurer aussi longtemps que nécessaire du comportement de l’individu
  • Peine à la hausse pour les activités de nature criminelle

Civique : renforcer la société et la Nation

Quand la menace terroriste atteint un certain niveau d’intensité, la réponse a lui apporter nécessite la résilience de tous. Il faut renforcer la résilience et la cohésion du pays :

  • La solidarité avec les victimes et leurs familles
  • Une meilleure organisation
  • Une meilleure prévention : chacun doit être informé pour réagir avec calme.
  • Le pays ne doit pas douter : toute la jeunesse donner un mois pour un service national sous encadrement militaire

À lire aussi :

Je Vote Macron
Fermer la recherche