Thème 2 : Penser un « après » écologique

Diagnostic

La crise sanitaire comporte, tant dans son origine que dans ses conséquences, une dimension écologique indéniable. La situation nous rappelle vivement que la destruction de notre biodiversité, même lointaine, est une menace sérieuse qu’on ne peut plus ignorer. La déforestation, la surexploitation des espèces protégées, les pratiques d’agriculture intensives contribuent à l’émergence et au développement des pandémies. Pour beaucoup, cette crise marque le début d’une prise de conscience plus globale sur les risques de la surexploitation des ressources et de la consommation débridée. Elle appelle à plus de sobriété. La situation actuelle montre aussi qu’une crise, quelle que soit sa nature, impactera toujours différemment les citoyens selon leur situation, et qu’il sera essentiel de renforcer nos solidarité. Les interdépendances mondiales de notre économie sont aussi révélées, et avec elles l’impératif de produire plus proche, illustrant un enjeu de souveraineté. Enfin, la relance du lendemain devra permettre d’éviter les erreurs du passé, c’est donc vers un avenir soutenable qu’il faut s’orienter.

Le groupe d'experts

La consultation des adhérents

Les "ateliers de la reconstruction" avec les comités locaux


Pour mener à bien ces ateliers de la reconstruction, tous les comités locaux disposent d’une « fiche atelier » avec des éléments de contexte et des questions pour guider la réflexion :

La conférence débat

Ressources


* “Crise écologique et crise sanitaire” - Terra Nova
* “Faire sa part : pouvoir et responsabilités face à l’urgence climatique” - Carbone 4
* “Vers un plan de relance ? Tirons les leçons de 2008" - Institute for climate economics
* “"Budgétisation environnementale" - Inspection générale des finances (IGF)
* “Mobiliser l’enseignement supérieur pour le climat : former les étudiants pour décarboner la société" - The Shift Project
* "Faire de la PAC un levier de la transition écologique" - France Stratégie
* "Faire du pacte vert un succès européen" - Institut Jacques Delors
* La Veille des idées de la semaine
Fermer la recherche