Reconstruire Ensemble

« Notre rôle est de réfléchir dès maintenant au projet de société que nous pourrons bâtir au sortir de la crise. »
Stanislas Guerini, Délégué général de LaREM

Le programme "Reconstruire Ensemble" :

Le Président de la République l’a indiqué : « Il y a dans cette crise une chance : nous ressouder, éprouver notre humanité, bâtir un autre projet, un autre horizon. ». La République En Marche, fortement mobilisée dans la crise pour informer, lutter contre la désinformation et agir utilement, s’est également engagé dans la réflexion pour l’après. Le Mouvement mobilise l’ensemble de ses adhérents et cadres, en lançant notamment une grande consultation qui débute le 20 avril et se poursuivra jusqu’à fin juin. Ce travail collectif portera sur quatre grands défis qu’a fixés le Délégué général : changer de modèle, construire de nouvelles solidarités, garantir notre souveraineté et restaurer la confiance pour consolider notre démocratie :

Défi #1 : Changer de modèle (avril)

Thème 1 : Après la crise, réinventer le travail ?
Thème 2 : Transition écologique : penser un « après » écologique
Thème 3 : Régulation du capitalisme et soutenabilités

Défi #2 : Construire de nouvelles solidarités (mai)
Thème 4 : Faire vivre l’esprit de solidarité
Thème 5 : Éducation, culture, santé, environnement : que doit faire la puissance publique après la crise ?
Thème 6 : Santé : tirer les enseignements de la crise

Défi #3 : Garantir notre souveraineté (1ère quinzaine de juin)
Thème 7 : Mondialisation : de la dépendance à la souveraineté
Thème 8 : Construire une Europe à la hauteur des enjeux

Défi #4 : Restaurer la confiance pour consolider la démocratie (2ème quinzaine de juin)
Thème 9 : Face à la défiance, réinventer la démocratie
Thème 10 : Libertés, solidarités et nouveaux usages : quel avenir numérique pour la France et l'Europe ?

La consultation des adhérents


Une consultation directe sur chaque thématique sera envoyée par mail chaque semaine, à compter du 20 avril, à l’ensemble des adhérent(e)s :

Les "ateliers de la reconstruction" avec les comités locaux


Ces ateliers sont animés soit par l’animateur du comité local, soit par un adhérent identifié par l’animateur, soit par le référent départemental. Pour mener à bien ces ateliers de la reconstruction, tous les comités locaux disposent d’une « fiche atelier » avec des éléments de contexte et des questions pour guider la réflexion, d’outils pour faciliter la tenue de l’atelier de façon dématérialisée ainsi que la remontée d’informations. Les comités choisissent librement les thèmes auxquels ils souhaitent répondre, parmi les 10 thèmes mentionnés précédement :
Ces ateliers sont animés par un animateur de comité local (AL) ou par un adhérent identifié par l’AL ou le référent.

Plusieurs initiatives complètent ce dispositif :


Des groupes de travail composés d’experts du sujet, de responsables thématiques du Mouvement, de parlementaires et d’élus locaux viendront en appui des travaux des comités locaux et des contributions des adhérents.
Une série de visioconférences-débats hebdomadaires avec des invités (économistes, sociologues, philosophes, scientifiques, etc.) pour tirer les premiers enseignements de cette crise et identifier les défis qui nous attendent. À retrouver sur notre chaîne YouTube.
La Veille des Idées à retrouver chaque lundi, avec les publications les plus pertinentes des principaux think tanks français et européens :
Le “Canal des Idées”, accessible via l'application Telegram, centralise et relaie des publications de think tanks, journaux, intellectuels afin de nourrir la réflexion de chacun.

Ce que nous nous engageons à tirer de ce travail collectif


Toutes les contributions des comités locaux seront consultables par les marcheurs sur l’atelier des idées. Toutes les contributions (des experts, des comités locaux, des adhérents) seront consolidées par thème et par défi. Ces conclusions nourriront une « convention de la reconstruction » qui se tiendra à l’occasion du campus des territoires (septembre 2020).

Cette réflexion sur l’après s’insère dans un plan d’actions et de mobilisation plus large du Mouvement pour faire face à la crise que nous vivons.


Le Mouvement a décidé de lancer fin mars un plan d’action et de mobilisation. Il s’articule autour de 3 axes forts :

1. Informer et lutter contre la désinformation
2. Être utile, avec un mot d’ordre : la solidarité
3. Réfléchir, apprendre et se former
Fermer la recherche